Solidarité avec Matteo Parlati, militant syndicaliste et antifasciste

Campagne Labourstart, en partenariat avec les délégués syndicaux de Ferrari Auto, membres de FIOM CGIL, la plus grande organisation syndicale de métallos en Italie.

Matteo Parlati est délégué syndical. Il travaille chez Ferrari Auto en Italie. Il est militant de la FIOM-CGIL, le syndicat italien des ouvriers métallurgistes.

Matteo Parlati, délégué syndical FIOM-CGIL à Ferrari Auto a été inculpé puis dénoncé à son employeur pour sa participation à une manifestation en Octobre 2011 à Modène contre un groupe néo-fasciste célébrant la Marche Fasciste sur Rome en 1922. La police est intervenue pour repousser la manifestation des antifascistes. Matteo est maintenant accusé, avec 13 autres manifestants, de résistance à des agents de police et d’avoir eu une « responsabilité morale » dans les affrontements entre la police et les antifascistes.

Ce n’est pas vrai. En fait, Matteo a été matraqué à la tête par un policier, comme clairement démontré par des photos et des vidéos. Le juge local et le préfet essayent simplement de légaliser les organisations fascistes et d’interdire les antifascistes. Tous les délégués syndicaux FIOM-CGIL chez Ferrari Auto ont appelé à une campagne mondiale de solidarité avec Matteo Parlati, coupable d’aucun crime.

Des messages de protestation peuvent être envoyés depuis cette page.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s