Protestations en Grèce contre l’austérité

La Dépêche, 12 février 2012 :

Depuis deux jours, plusieurs milliers de personnes manifestent partout en Grèce. Elles dénoncent l’ampleur des mesures d’austérité prévues par le gouvernement et qui devrait permettre au pays de débloquer un prêt de 130 milliards d’euros, décidé par l’Union européenne en octobre.

Affrontements à Athènes le 11 février

Vendredi à Athènes, quelque 17 000 manifestants avaient répondu à l’appel des syndicats qui avaient lancé la veille un mouvement de 48 heures de grève. Hier, une cinquantaine de militants communistes ont déployé deux énormes banderoles sur les remparts de l’Acropole, « A bas la dictature des monopoles et de l’Union européenne », proclamaient-elles.

7 000 manifestants se sont également rassemblés dans le calme hier en milieu de journée sur la place centrale de Syntagma. Il y avait aussi plus de 4 000 personnes qui manifestaient à Salonique, la grande ville du nord du pays. En marge des manifestations, des affrontements ont eu lieu dans la capitale, opposant de petits groupes d’individus à la police. Des pierres et des cocktails Molotov ont été jetés. Les forces de sécurité ont riposté par des tirs de gaz lacrymogènes.

Pour les syndicats, la véritable épreuve sociale se joue ce soir quand les contestataires de tous bords seront appelés à affluer devant le parlement avant le vote nocturne du plan de rigueur exigé par les bailleurs de fonds pour débloquer un nouveau prêt de 130 milliards d’euros, vital pour le pays.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s