Saint-Priest : Un SDF tente de s’immoler par le feu

Le Progrès, 3 février 2012 :

Saint-Priest (Rhône). En proie à des problèmes de logement, l’homme, âgé de 33 ans, s’est copieusement aspergé d’un produit inflammable qu’il a également ingurgité. Les policiers l’ont sauvé à l’ultime seconde.

La scène aurait pu être horrible. La vision insoutenable. Hier, un homme a tenté de s’immoler par le feu dans le hall de la mairie de Saint-Priest. Il est environ 18 h 30 lorsque cet individu est surpris à l’intérieur de l’hôtel de ville par un agent municipal. On ignore comment l’homme est parvenu à passer les portes automatiques qui sont fermées depuis une heure au public. Mais il est là, et le projet qu’il est en train de mettre à exécution fait froid dans le dos. « Il avait avec lui une bouteille d’un litre et demi d’un produit inflammable. Peut-être de l’essence, ou bien du white-spirit. Il s’en est aspergé copieusement. Il en avait de partout, plein la tête et puis aussi dans les yeux. Il s’en est versé au moins la moitié du bidon. Et puis il en a bu » raconte un témoin.

L’agent municipal n’a pas attendu cet instant pour prévenir la police. Pendant ce temps-là, le désespéré sort un briquet. Selon plusieurs sources, il l’allume une première fois. Mais au même moment, l’ouverture d’une porte provoque un miraculeux courant d’air. Alors qu’il s’apprête à produire une nouvelle flamme, une deuxième intervention, qui n’a cette fois rien de céleste, permet d’éviter le pire. Des policiers arrivés très vite sur les lieux se ruent sur l’homme et parviennent à le maîtriser. Un témoin est formel : « Sans l’intervention des policiers, il serait allé au bout. Il était vraiment déterminé. Ce n’était pas un simple appel au secours ».

L’homme, âgé de 33 ans, a été pris en charge par les pompiers et transporté à l’hôpital Edouard-Herriot. Même s’il a ingurgité du liquide inflammable, ses jours ne sont pas en danger. D’après les premiers éléments de l’enquête, cet individu vivait depuis quelque temps dans la rue après une séparation. « Personne ne m’aide ! J’en ai marre ! », a-t-il répété. Il aurait effectué plusieurs demandes de logement qui lui auraient été refusées. Sans doute ce qu’il entendait dénoncer auprès de la mairie de Saint-Priest. Jointe hier soir, cette dernière n’était pas encore en mesure de communiquer des éléments sur ce dossier.

Une réponse à “Saint-Priest : Un SDF tente de s’immoler par le feu

  1. Pingback: Dans l’asile de nuit (Rosa Luxembourg) | Solidarité Ouvrière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s