Archives quotidiennes : 03/02/2012

Dans l’asile de nuit (Rosa Luxembourg)

Alors qu’on apprend ce 3 février 2012 à la fois qu’au moins 220 personnes sont mortes de misère, d’absence de logement ou de chauffage, en Europe et qu’un SDF a tenté de s’immoler par le feu en France, ce texte de Rosa Luxembourg paru dans le journal des femmes socialistes Die Gleichheit (L’égalité) en 1912, apparaît, un siècle plus tard d’une brûlante actualité.

Dans l’asile de nuit

L’atmosphère de fête dans laquelle baignait la capitale du Reich vient d’être cruellement troublée. A peine des âmes pieuses avaient-elles entonné le vieux et beau cantique  » O gai Noël, jours pleins de grâce et de félicité  » qu’une nouvelle se répandait : les pensionnaires de l’asile de nuit municipal avaient été victimes d’une intoxication massive. Les vieux tout autant que les jeunes : l’employé de commerce Joseph Geihe, vingt et un ans ; l’ouvrier Karl Melchior, quarante-sept ans ; Lucian Szczyptierowski, soixante-cinq ans. Chaque jour s’allongeait la liste des sans-abri victimes de cet empoisonnement. La mort les a frappés partout : à l’asile de nuit, dans la prison, dans le chauffoir public, tout simplement dans la rue ou recroquevillés dans quelque grange. Juste avant que le carillon des cloches n’annonçât le commencement de l’an nouveau, cent cinquante sans-abri se tordaient dans les affres de la mort, soixante-dix avaient quitté ce monde.

Lire la suite

Publicités

Saint-Priest : Un SDF tente de s’immoler par le feu

Le Progrès, 3 février 2012 :

Saint-Priest (Rhône). En proie à des problèmes de logement, l’homme, âgé de 33 ans, s’est copieusement aspergé d’un produit inflammable qu’il a également ingurgité. Les policiers l’ont sauvé à l’ultime seconde.

La scène aurait pu être horrible. La vision insoutenable. Hier, un homme a tenté de s’immoler par le feu dans le hall de la mairie de Saint-Priest. Il est environ 18 h 30 lorsque cet individu est surpris à l’intérieur de l’hôtel de ville par un agent municipal. On ignore comment l’homme est parvenu à passer les portes automatiques qui sont fermées depuis une heure au public. Mais il est là, et le projet qu’il est en train de mettre à exécution fait froid dans le dos. « Il avait avec lui une bouteille d’un litre et demi d’un produit inflammable. Peut-être de l’essence, ou bien du white-spirit. Il s’en est aspergé copieusement. Il en avait de partout, plein la tête et puis aussi dans les yeux. Il s’en est versé au moins la moitié du bidon. Et puis il en a bu » raconte un témoin.

Lire la suite

Illzach : Ouvriers de Tresch et Schindler unis contre les licenciements

L’Alsace, 2 février 2012 :

Illzach (68) : Les salariés de Tresch et de Schindler ont uni leurs forces pour dénoncer les projets de délocalisation, hier.

Fin 2011, les salariés du négociant en vins Tresch apprenaient que leur employeur voulait transférer la mise en bouteille en Côte-d’Or et réduire les effectifs illzachois de 30 postes dans le cadre d’un « plan de compétitivité ».

Début 2012, la direction du groupe ECS, filiale de l’ascensoriste Schindler, annonçait à ses 123 salariés un projet de délocalisation de l’activité industrielle, probablement en Slovaquie, et la suppression de 96 postes à Illzach.

Lire la suite

Xavier Mathieu condamné pour avoir refusé des prélèvement d’ADN

AFP, 3 février 2012 :

La cour d’appel d’Amiens a condamné vendredi 3 février le syndicaliste CGT de l’ancienne usine Continental, Xavier Mathieu, à 1 200 euros d’amende pour avoir refusé le prélèvement de son ADN par la police. Le syndicaliste avait été relaxé en première instance en juin 2011 par le tribunal correctionnel de Compiègne. Le parquet, qui avait requis une peine d’un mois de prison avec sursis, avait fait appel de sa relaxe. « Je suis condamné (…), ce qui veut dire qu’ils peuvent se repointer la semaine prochaine et me redemander mon ADN et me rejuger si je refuse », a réagi Xavier Mathieu.

Les faits datent de la condamnation de Xavier Mathieu à 4 000 euros d’amende par la cour d’appel d’Amiens pour avoir participé avec des ouvriers de Continental au saccage de la sous-préfecture de Compiègne en avril 2009. Il avait alors refusé de se soumettre à un prélèvement d’empreinte génétique, comme l’exige la loi.

Lire la suite

Manifestation le 18 février contre la menace de fermeture de PSA Aulnay

Appel des salariés de PSA Aulnay à une manifestation le samedi 18 février à 13 h 30 place du Général de Gaulle, gare d’Aulnay-sous-Bois (93) contre la fermeture de l’usine.

Manifestation le 17 janvier contre la fermeture du site dans l'usine PSA Aulnay

APPEL A LA POPULATION

contre la menace de fermeture de PSA Aulnay

Manifestation 18 février à Aulnay

PSA Peugeot-Citroën prévoit de fermer l’usine d’Aulnay en janvier 2014. Nous sommes 3300 embauchés et intérimaires à vivre ce que vivent des centaines de milliers de travailleurs dans tout le pays : suppressions d’emplois, licenciements, fermetures d’usine. Cela ne peut plus durer !

Surcharger de travail les uns et envoyer au chômage les autres pour faire plus de profit !

PSA veut transférer toute la production de la C3 d’Aulnay à l’usine de Poissy et à Mulhouse. Le plan est simple : faire tourner les usines de Poissy et de Mulhouse 24H/24, 7jours /7, et fermer Aulnay.

Lire la suite

La vague de froid a fait au moins 220 morts en Europe

Le capitalisme dans toute son horreur : dans le continent le plus riche du monde on meurt de ne pas avoir de logement ou de chauffage.

Extraits de dépêche AFP, 3 février 2012 :

La vague de froid sévissant depuis une semaine en Europe a déjà fait au moins 220 morts, bilan qui risque de s’aggraver, particulièrement dans l’est du continent où l’Ukraine et la Pologne sont les plus touchées avec 138 décès à elles seules.

Sans-abri à Lvov (Ukraine)

« Durant la période de très fort gel », entre le 27 janvier et le 3 février « 101 personnes sont mortes, 11 d’entre elles à l’hôpital, 64 ont été retrouvées dans la rue et 26 à leur domicile », a indiqué le ministère ukrainien des Situation d’urgence. Le précédent bilan, jeudi, était de 63 morts.

Les températures ne devraient pas s’adoucir dans l’immédiat, avec des minimales nocturnes entre -25 et -30°Celsius (C), et -16°C à -21°C la journée.

Lire la suite

La Poste : Occupation des locaux de la direction départementale à Nanterre

Le Parisien, 3 février 2012 :

Les postiers de Nanterre, en grève contre la suppression de quatre tournées, s’apprêtaient hier à passer leur deuxième nuit dans les locaux de la direction départementale.

Après dix-huit jours de grève, le mouvement a franchi un cap… mais pas les négociations. Malgré l’occupation des locaux de la direction départementale des Hauts-de-Seine de la Poste depuis mercredi soir par des postiers de Nanterre, chaque partie reste sur ses positions. D’un côté, les syndicats et les facteurs, qui réclament de « réelles négociations », de l’autre, la direction, qui avoue tout faire pour régler au plus vite la situation.

Lire la suite