Tunisie : Ras-le-bol du chômage

Tixup, 17 janvier 2012 :

Les délégations de Kesra et Sidi Bourouis (Siliana) sont entrées lundi dans une grève générale, après Makther qui poursuit son mouvement de protestation pour la quatrième journée consécutive.

Manifestation à Siliana

Cette grève a paralysé l’activité économique et administrative et provoqué la fermeture des établissements scolaires et de plusieurs routes.

Les habitants protestent contre l’exclusion et la marginalisation de la région, en général. Ils considèrent que les gouvernements qui se sont succédé après le 14 janvier 2011, ont ignoré leurs revendications relatives à emploi et au développement.

Les entrées de la ville de Makther sont toujours bloquées. Seuls l’hôpital local, les pharmacies, les mosquées, les boulangeries et quelques épiceries sont restées ouvertes.

A noter aussi qu’un mouvement de protestation est organisé à Bouarada par un groupe de chômeurs qui ont volontairement bloqué les accès de la ville.

Hier, lundi 16 janvier, la Tunisie a connu des manifestations, des grèves et des blocages de routes dans plusieurs villes, une grande partie des habitants qui se retrouvent dans l’exclusion après des promesses non tenues depuis le premier gouvernement suite à la chute de l’ancien régime. Plusieurs citoyens indiquent que sur le plan social, rien n’a réellement changé depuis plus d’une année.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s