Bondoufle : Grève illimitée chez SPIE

Essonne Infos, 13 janvier 2012 :

Troisième jour de grève au sein de l’entreprise spécialisée dans les réseaux et câblages électriques SPIE Ile-de-France Nord-Ouest, filiale du groupe SPIE, située à Bondoufle (91). Les salariés revendiquent des mesures pour maintenir leur pouvoir d’achat en augmentant leurs salaires. La direction propose de son côté des augmentations individuelles.

Bras de fer en cours au sein de la division du sud de l’Ile-de-France de la SPIE, dont les locaux sont situés dans la zone de la Marinière à Bondoufle. Une partie des salariés a débrayé mardi, dans le cadre des négociations annuelles obligatoires (NAO). L’intersyndicale CGT-CFDT-CFE-CGC tente de négocier des augmentations générales de salaires, à la suite des bons chiffres enregistrés par leur groupe en 2011. « Le chiffre est en hausse de 6,3%, il faut que ça soit un peu partagé », indique Patrick Noël, délégué CGT de la SPIE.

Sur les deux cent cinquante salariés rattachés au site essonnien, un tiers est toujours en grève selon les représentants de l’intersyndicale. Des négociations ont eu lieu mercredi soir, mais n’ont pour le moment pas abouti. Un représentant de la CFDT témoigne : « Suite aux accords sur les RTT, la direction ne fait plus d’augmentations générales, mais que des individuelles » . De son côté, le responsable des ressources humaines de l’entreprise Damien Lallemand affirme que les salaires ont été augmentés au 1er janvier, « avec une moyenne de 3% » .

La direction met également l’accent sur son budget de formation, « porté à plus de 5,5% de notre masse salariale », souligne le responsable des ressources humaines. « Tout cela se fait à la tête du client », répond un salarié présent devant la société. Parmi les salariés rassemblés, beaucoup de mécontentement, et une certaine morosité sur la situation générale : « Tout augmente sauf nos salaires » , soupire une employée du service paie.

Pour le moment, la grève se poursuit sur le site, où les salariés font brûler des palettes de bois pour se tenir chaud. Ceux qui promettent de ne « rien lâcher » appellent leur direction à « faire preuve de responsabilité » .

Une réponse à “Bondoufle : Grève illimitée chez SPIE

  1. ça c’est la cgt que j’aime

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s