Archives quotidiennes : 07/01/2012

CAC 40 : Les grands patrons toujours plus riches, les salariés pénalisés

Extrait d’une dépêche AFP du 6 janvier 2011. Notons cependant que ce ne sont pas « les entreprises » mais celles et ceux qui y travaillent qui créent les richesses. 

Le décalage entre les grands patrons du CAC 40 et les salariés a continué de se creuser depuis cinq ans, avec une hausse de plus d’un tiers des rémunérations des dirigeants alors que les emplois précaires au sein des fleurons de l’économie ont progressé sur fond de chute de 30% des actions.

Malgré une crise financière qui couve depuis 2008 et des discours catastrophiques du monde économique, les sociétés françaises et surtout leurs patrons, se portent bien, selon une étude, présentée jeudi par l’agence de communication Euro RSCG C&0, qui a analysé les données financières des sociétés du CAC 40 entre 2006 et 2011.

Lire la suite

Publicités

Tanger : Prise de possession de la terre

4 janvier à Tanger (Maroc) : Des personnes sans ou mal-logées prennent possession de terres à la sortie de la ville pour s’y construire des logements.

Manque de respect de la propriété privée ? Cette vidéo illustre parfaitement ce qu’écrivaient Marx et Engels dans le « Manifeste du Parti Communiste » : « Vous êtes saisis d’horreur parce que nous voulons abolir la propriété privée. Mais, dans votre société, la propriété privée est abolie pour les neuf dixièmes de ses membres. C est précisément parce qu’elle n’existe pas pour ces neuf dixièmes qu’elle existe pour vous. Vous nous reprochez donc de vouloir abolir une forme de propriété qui ne peut exister qu’à la condition que l’immense majorité soit frustrée de toute propriété. En un mot, vous nous accusez de vouloir abolir votre propriété à vous. En vérité, c’est bien ce que nous voulons. « 

Ghelco : Dix ans sans patron et l’usine tourne toujours

Si, pour nous communistes, la gestion par les ouvriers d’une usine en restant dans le cadre du système capitaliste n’est en rien la création d’un « îlot de socialisme dans une mer bourgeoise », il est toujours intéressant de souligner avec un exemple concret et actuel à quel point les patrons sont inutiles. Cela n’empêche pas que pour briser l’oppression et l’exploitation, ce n’est pas seulement l’usine mais aussi et surtout le pouvoir d’Etat dont les ouvriers devront s’emparer.

L’Express, 7 janvier 2012 :

Argentine : L’usine, reprise par ses employés après la crise de 2001 et transformée en coopérative, ne fonctionne qu’à 40% de sa capacité. Pourtant ses travailleurs touchent trois fois le salaire minimal argentin.

Dans un hangar du sud de Buenos Aires, une cinquantaine d’ouvriers en uniforme s’agitent autour d’immenses machines pour confectionner pâtes de chocolat, crèmes chantilly et autres produits sucrés destinés aux glaciers et pâtissiers. A première vue, une usine assez traditionnelle. Mais ici, point de contremaître, pas d’homme en costume gris donnant des ordres, encore moins d’actionnaires.

Lire la suite

La Réunion : 471 ex-salariés de l’Arast attendent leurs indemnités de licenciement

Zinfos 974, 7 janvier 2011 :

Cela fait plus de 38 jours que les ex-salariés de l’Arast (Agence Régionale d’accompagnement social Territorialisé) campent devant les grilles du Conseil général. Paul Junot et Carmen Allié entament leur 18ème jour de grève de la faim, Jacques Zéphir et Mimose Libel, le 15ème, un autre gréviste jeûne depuis deux jours et tous ont été rejoins depuis ce matin par un sixième gréviste de la faim dont l’identité n’est pas encore connue, « il s’agit d’un journaliste du sud », confie juste Paul Junot, secrétaire départemental de la CFTC.

Mais la bataille ne se trouve pas seulement devant les grilles du Département, mais bien dans les chiffres avancés par chacun sur le nombre de salariés de la structure indemnisés depuis la liquidation. 115 salariés n’ayant pas saisis les prud’hommes pour le mandataire liquidateur, Houssen Badat, contre 241 ex-salariés pour le Défenseur des droits de la Réunion, Didier Lefèvre, chiffre annoncé lors d’une rencontre qui s’est déroulée hier avec les ex-Arast.

Lire la suite

Ottawa : Grève à l’armée du Salut

98,5 FM Montréal, 5 janvier 2012 :

La soixantaine de syndiqués du centre Booth de l’armée du salut situé sur la rue Georges à Ottawa a offiiciellement déclencher une grève illimitée vendredi après-midi.

Les travailleurs soutiennent vivre dans la pauvreté malgré leur salaire, notamment avec 5 dollars l’heure en moins quand on les compare aux travailleurs des autres refuges de la capitale nationale.

Lire la suite

Loir-et-Cher : La Halle aux chaussures en grève pour les soldes ?

La Nouvelle République, 7 janvier 2012 :

Manuel Martinez est déterminé : « Le 11 janvier, premier jour des soldes, je n’ouvrirai pas mon magasin, et j’invite tous les salariés qui veulent faire grève à me rejoindre devant la porte. » Responsable du magasin La Halle aux chaussures de Saint-Gervais-la-Forêt, Manuel Martinez est délégué syndical CFE-CGC au sein de son entreprise, mais aussi au sein du groupe Vivarte, dont la Halle aux chaussures est une filiale.

Avec les représentants des cinq autres syndicats de l’entreprise, Manuel Martinez a signé hier un appel général à la mobilisation. En cause, le refus de la direction de la Compagnie européenne de la chaussure (qui gère l’enseigne) d’accorder l’augmentation salariale de 2,5 % demandée.

Lire la suite