Mayotte : 16ème jour de grève des travailleurs de l’EDM

Mayotte Hebdo, 6 janvier 2011 :

La grève des agents d’EDM est à son 16ème jour. Après trois « réunions d’échanges » – deux avec la direction d’EDM les 22 et 26 décembre et une avec la préfecture de Mayotte le 23 décembre – les « négociations sérieuses » ont eu lieu ces trois derniers jours, entre les grévistes et la direction. Le secrétaire général de la CGT-Ma Salim Nahouda rappelle que lors de la de réunion du 23 décembre, « le préfet a compris que le dossier d’EDM ne relevait pas de la compétence de l’Etat, EDM étant une entreprise privée » et que les négociations pour une sortie rapide de crise doivent être engagées par la direction d’EDM.

La dernière réunion de négociation a eu lieu ce jeudi et a duré tout l’aprèsmidi. D’après Salim Nahouda, secrétaire général de la CGT-Ma, « la direction d’EDM ne veut pas s’engager sur l’ISD. Par contre, elle s’est prononcé sur les deux autres points de revendication. Elle accepte d’accorder des voyages aller/retour aux salariés et leurs familles, tous les cinq ans avec une tranche de 1/5ème par an. Il faut savoir que ce ne sommes pas nous qui avons demandé cette tranche de 1/5ème. Elle propose une prime de transport de 73€ par mois à tous les salariés d’EDM ».

L’ISD qui est « le point crucial », « la revendication principale des grévistes », « n’est pas acceptée », déplore-t-il. « La direction a dit qu’elle prend acte de la revendication mais avance qu’elle ne lui est pas imposée juridiquement alors que nous savons que ses statuts s’appliquent bien à Mayotte. La direction ne veut pas donner une date d’application alors que nous demandons qu’elle soit introduite auprès des pouvoirs publics afin qu’elle soit effective au mois de septembre 2012 ».

Dans un communiqué datant du 29 décembre, la direction d’EDM dénonçait « des exactions indignes et inacceptables » : « Le mercredi 28 décembre, les installations d’EDM ont à nouveau été victimes d’exactions, causant une nouvelle coupure généralisée entre 23h49 et 6h40 ». EDM pointait du doigt sur ce qu’elle qualifie de « comportements indignes pour du personnel des Industries Electriques et Gazières (IEG) sensé porter les valeurs du service publique ». « Pour l’instant, les grévistes sont sages », explique le secrétaire général de la CGT-Ma pourquoi ces coupures de courant ne sont pas opérées ces derniers jours.

Initié le 21 décembre dernier, le mouvement des agents d’EDM continue ce vendredi 6 janvier. « La base » émettra son avis sur les propositions faites par la direction et « décidera de la suite à donner du mouvement ce vendredi matin ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s