Archives quotidiennes : 06/01/2012

Grèce : Refuser l’austérité ne doit pas conduire en prison !

Message de Labourstart, 6 janvier 2012 :

Grèce : Ca risque d’arriver ailleurs !

Si vous pensez que les travailleurs n’ont pas à payer la crise financière internationale qu’ils n’ont pas créée, 2012 pourrait être une année difficile pour vous !

Dès mardi prochain (10 janvier) une quinzaine de dirigeants syndicaux grecs risquent des peines de prison pour avoir pensé la même chose et en particulier vis-à-vis des plus démunis.

Nikos Photopoulos et une quinzaine de ses semblables apparaîtront devant un tribunal pour avoir manifesté contre la coupure de l’alimentation énergétique aux personnes incapables de payer une nouvelle taxe foncière, calculée indépendamment du revenu ou de la fortune et ajoutée à toutes les factures d’électricité.

Lire la suite

Un homme s’immole par le feu en Tunisie.

Un homme s’est immolé par le feu jeudi 5 janvier dans l’après-midi, devant le gouvernorat de Gafsa, région du centre-ouest de la Tunisie ravagée par le chômage, le jour de la visite de trois ministres dans cette ville, selon des témoins et une source syndicale.

L’homme, au chômage, s’est immolé en pleine après-midi, selon ces sources, et il a été transféré dans un état très grave à l’hôpital des grands brûlés de Ben Arous, près de Tunis, selon un syndicaliste local, Amar Amroussia.

Le porte-parole du ministère de l’intérieur, Hichem Meddeb, a confirmé l’immolation. Selon lui, environ deux cents jeunes se sont alors rassemblés et ont jeté des pierres sur les forces de l’ordre. « La situation est très inquiétante et risque de dégénérer », estime Amar Amroussia.

Lire la suite

Les salariés d’ArcelorMittal de Florange en chômage partiel

Nouveau coup dur pour les salariés d’ArcelorMittal de Florange (Moselle). Alors que le haut-fourneau P6 de l’aciérie est à l’arrêt depuis le 4 octobre, le préfet de la région Lorraine confirme jeudi 5 janvier l’octroi au premier trimestre 2012 de quelque 190 000 heures de chômage partiel à 2 500 salariés de l’usine.

Piquet de grève devant le site ArcelorMittal de Florange le 7 décembre 2011.

« Au total, 80 % du personnel de l’usine va être mis au chômage partiel en janvier, février et mars », précise Edouard Martin, délégué CFDT au comité central d’entreprise du numéro un mondial de la sidérurgie. « Et il n’est pas sûr que le haut-fourneau P6 redémarre après cette période, alors que la direction s’était engagée à le remettre en route en janvier », ajoute le responsable syndical.

La direction du site mosellan n’a pas souhaité confirmer cette déclaration, renvoyant vers la direction générale du groupe à Paris.   Lire la suite

Le Lot va-t-il perdre 50 postes dans l’Éducation ?

Education.

La cartte scolaire de la rentrée 2012/2013 ne sera connue qu’en février. Mais déjà, un syndicat enseignant, le SGEN-CFDT, s’alarme des conséquences de suppressions de postes dans le département. On en saura plus le 12 janvier.

Une purge sans précédent ? Des documents de travail à affiner ? On en saura plus aujourd’hui. Mais les premiers éléments donnés par le recteur d’académie, aux syndicats, sur les perspectives de la rentrée scolaire 2012-2013 semblent inquiétants : « C’est même la pire carte scolaire depuis dix ans, si tout cela se confirme », note Vincent Gomez, secrétaire départemental du SGEN-CFDT. Pour le syndicat, « la grande fauche continue. 314 emplois «Education nationale» seront fermés à la prochaine rentrée dans l’académie, poursuit Vincent Gomez. Dans le Lot, 50 postes sont menacés, 28 dans le premier degré et 22 dans le second degré. C’est une destruction programmée de notre école publique ».

Lire la suite

Plan social. Débrayage à l’usine Schering-Plough d’Hérouville Saint-Clair ce vendredi midi

Hérouville-Saint-Clair

Les syndicats CFDT, CGT appellent à débrayer à l’usine Schering-Plough d’Hérouville Saint-Clair ce vendredi midi.

Le laboratoire pharmaceutique emploie 425 salariés. Un plan social a été engagé après le rachat de Schering-Plough par le groupe pharmaceutique Merck. Il prévoit 107 suppressions de postes à Hérouville. Le personnel s’inquiète de l’avenir du site. Le groupe Merck refuserait de s’engager […] à garantir l’activité du site et ses emplois, selon les syndicats. Les élus syndicaux envisagent par ailleurs la faisabilité d’un recours juridique sur la validité du dessaisissement de l’inspection du travail (par le ministère) sur le suivi et le contrôle de la mise en œuvre du plan de sauvegarde de l’emploi (PSE).

Ouest-France, le 6/01/2012

Poujoulat : grève, blocage et négociations tendues

Depuis hier matin, l’entreprise Poujoulat à Saint-Symphorien est bloquée. Les salariés réclament 5 % d’augmentation, le patron bloque à 2,8 %.

Entre 70 et 80 salariés de Poujoulat ont bloqué les accès au site dès 5 heures hier matin, dans le calme bien que les relations se soient quelque peu tendues avec la direction. Une délégation de quatre représentants, emmenée par Philippe Rousseau (Force Ouvrière) et Cyril Gelot (CGT), a été reçue dans la matinée par la DRH, Mélanie Georget-Truchy.

Pendant ce temps, devant les grilles, les grévistes se préparaient à une journée de mobilisation (au moins), brûlant quelques palettes dans des braseros. Le comité d’entreprise s’est organisé pour apporter des victuailles. Le tout sous l’œil de deux gendarmes de la compagnie de Niort et d’un huissier de justice venu constater le blocage du site (trois voitures ont été garées en travers de l’entrée des poids lourds).  Lire la suite

La première barbarie de l’année 2012

Article publié sur le site de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Lalita Tati était une petite fille de 7 ans qui vivait dans la centre de l’Inde, près de Bijapur. Elle a été enlevée, assassinée, éventrée, éviscérée et son foie a été offert en offrande aux dieux pour apaiser leur colère et obtenir une meilleure récolte. L’enfant avait été enlevée en octobre dernier, mais on n’apprend que maintenant toute l’horreur du crime.

Dans ses Contributions à l’Histoire du Christianisme primitif, Engels notait que « La notion que les Dieux, offensés par les actions des hommes, pouvaient être apaisés des sacrifices, était commune à toutes les religions ». Il ne s’agit plus ici de la fille vierge du druide, il s’agit d’une fillette enlevée à sa famille, dans le monde d’aujourd’hui.

Lire la suite