Manifestations au Nigéria contre la hausse des carburants

Afrique en Ligne, 3 janvier 2012 :

La police est intervenue lundi au Nigeria pour disperser des manifestants protestant à Abuja contre la brusque hausse prix de l’essence après la suppression de subventions par le gouvernement. Des images de chaines de télévision ont montré des policiers tirant des grenades lacrymogènes contre plusieurs centaines de manifestants dans la capitale fédérale. La police a expliqué avoir dispersé une manifestation qui bloquait un axe, mais n’a pas voulu dire si des gaz lacrymogènes avaient été utilisés.

« Un groupe de gens non identifiés bloquaient une autoroute, empêchant la circulation des véhicules. Ils ont été dispersés », a dit un porte-parole de la police, Yemi Ajayi.

Des manifestations ont eu lieu lundi au Nigeria, au lendemain de la suppression de subventions qui a provoqué le doublement du prix de l’essence, tandis que les syndicats menaçaient de paralyser le pays si le gouvernement ne revenait pas sur cette décision.

Les autorités du premier producteur de brut d’Afrique ont annoncé dimanche la fin immédiate d’une subvention destinée à maintenir les prix à la pompe autour de 65 nairas par litre (0,30 euro).

Immédiatement, de longues files d’attente se sont formées dans les stations-service du pays, les Nigérians espérant acheter du carburant avant que la hausse ne soit répercutée.

Mais dès lundi midi, de nombreuses stations vendaient déjà l’essence à 140 nairas le litre (0,66 euro), un prix exorbitant dans un pays où la majorité de la population vit avec moins de deux dollars par jour (1,5 euro).

Des centaines de personnes ont manifesté spontanément dans la ville de Kano, la plus importante du Nord du Nigeria.

« Nous allons travailler avec d’autres groupes pour paralyser totalement le gouvernement et rendre le pays ingouvernable », a menacé Denja Yaqub, vice secrétaire général du Congrès des syndicats nigérians (NLC), en promettant d’appeler à une grève générale dans les prochains jours.

De telles menaces sont souvent restées lettre morte au Nigeria, mais la question des prix du pétrole est une des rares qui fasse l’unanimité dans le pays.

Publicités

2 réponses à “Manifestations au Nigéria contre la hausse des carburants

  1. Pingback: Nigeria : La rue gronde contre la hausse du prix du carburant | Solidarité Ouvrière

  2. Pingback: Gabon Petrole et Gaz News | | Deep ProspectDeep Prospect

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s