Quelque 7.000 Irlandais en prison pour ne pas avoir payé leurs dettes

Les Echos, 29 décembre 2011 :

L’année qui s’achève a été très mauvaise pour plus de 7.000 citoyens de l’île d’Emeraude (données jusqu’à la fin novembre). La raison ? Ils ont fini sous les verrous parce qu’ils n’ont pas payé dettes et amendes. Un nombre record pour l’Irlande, constate « The Irish Times ». Sur l’ensemble de l’année 2010, les infortunés qui ont connu ce sort ont été 6.683. Un chiffre qui était déjà bien supérieur à celui de 2.500 personnes emprisonnées pour ces raisons en 2008. En toute évidence, la crise a eu un impact important dans la montée en flèche des « délits » d’impayés.

La quasi totalité des Irlandais en prison le sont pour ne pas avoir payé leurs amendes. Fin novembre, seulement 29 d’entre eux étaient au cachot pour ne pas avoir remboursé des dettes civiles. L’emprisonnement pour ce type d’infractions est vivement critiqué dans le pays frappé par la crise.

Les deux grands partis qui forment le gouvernement actuel de centre gauche – le Fine Gael et le Labour -avaient promis de mettre un terme ou de limiter à des cas isolés le recours à ce type de peine. Au moins 15 députés de l’opposition qui font campagne contre la nouvelle taxe sur la propriété immobilière qui entre en vigueur en janvier 2012 se disent prêts à aller en prison pour ne pas avoir payé cet impôt pour lequel l’amende peut s’élever à 2.500 euros, développe The Irish Times. Conscient du risque de voir augmenter la fronde contre la prison ferme pour les impayés, le Ministre de la justice, Alan Shatter, entend introduire le prélèvement automatique de la taxe comme alternative à la prison.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s