Bus : troisième samedi de grève en prévision

Les Quimpérois vont probablement devoir se débrouiller sans bus, samedi. Les chauffeurs de la Qub maintiennent leur préavis de grève. Ils veulent des actes concrets de la part de la direction.

« Du concret »

Pour le troisième samedi consécutif, la circulation des bus va être perturbée. L’intersyndicale Unsa-CFDT du groupe Keolis a déposé un préavis de grève pour demain. La majorité des salariés a en effet voté, hier, la reconduite du mouvement.

Une décision prise suite aux réunions, mercredi, de l’intersyndicale avec la direction et la communauté de communes. Lors de ces rencontres, des mesures ont été proposées, comme par exemple la mise en place de terminus hors clientèle, « ce qui n’existe pas aujourd’hui », reconnaît Pascal Herry, délégué syndical Unsa, et porte-parole de l’intersyndicale Unsa-CFDT. « Il y a eu des avancées. C’est vrai. Mais pour les salariés, ce n’est pas suffisant. Nous demandons du concret, pas uniquement des paroles. Il n’y a aucune assurance », explique le délégué syndical.« Incompréhension »

Directeur de la Qub, André Le Perse confie son « incompréhension. Il y a eu des avancées. Je suis consterné et désolé pour notre clientèle. » Selon lui, des engagements concrets ont été pris. « On était sur le point d’aboutir. On était même tombé d’accord sur une méthodologie à appliquer. Forcément on ne peut pas les mettre en oeuvre immédiatement », insiste l’homme.

« Déception »

Jean-Pierre Bigorne, adjoint aux transports à la communauté de communes, a fait partie des négociations. De son côté, il explique être « très déçu. J’ai cru que les discussions pouvaient nous faire avancer vers une solution satisfaisante pour tout le monde. Apparemment, ce n’est pas le cas. » Pour l’élu, des changements étaient en effet nécessaires dans le fonctionnement. Des aménagements pour les pauses des chauffeurs et une analyse de la situation actuelle ont donc été proposés. Objectif ? Aménager des temps. « Mais on ne peut pas tout changer en un claquement de doigt. Concrètement, je ne peux pas faire mieux. »

Stéphanie HANCQ, Ouest-France, vendredi 23 décembre 2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s