Grosse mobilisation attendue en Grande-Bretagne contre la casse des retraites

AFP, 29 novembre 2011 :

Enseignants, infirmières, agents de contrôle aux frontières: les salariés du secteur public en Grande-Bretagne sont appelés mercredi à une grève massive contre la réforme des retraites, un test social d’une ampleur sans précédent pour le gouvernement engagé dans un plan de rigueur draconien.

Les organisateurs espèrent que deux millions de personnes participeront à cette grève nationale, qui devrait entraîner la fermeture de la plupart des établissements scolaires, perturber le trafic aérien, l’activité des hôpitaux, des tribunaux, des services municipaux. Plus d’un millier de manifestations sont prévues dans tout le pays.

L’ampleur de ce mouvement, à l’appel de toutes les grandes organisations syndicales du pays, devrait dépasser celle de la journée de grève observée fin juin pour les mêmes motifs à l’initiative de quatre syndicats.

« Mercredi nous allons assister à la plus grande grève depuis une génération », a prédit Brendan Barber, le secrétaire général de la confédération des syndicats britanniques, le Trades Union Congress (TUC).

Plus ambitieux encore, le leader d’Unison, principal syndicat britannique de la fonction publique, Dave Prentis, s’attend à « la plus grosse action depuis la grève générale de 1926 », lancée par les mineurs contre des baisses de salaires.

Dans le cadre de son plan de rigueur, le gouvernement du conservateur David Cameron prévoit de repousser l’âge de départ à la retraite dans le secteur public à 66 ans en 2020 – contre 60 ans pour la plupart actuellement- et d’augmenter les cotisations.

Les fonctionnaires sont déjà confrontés à un gel des salaires et à la suppression d’au moins 330’000 postes d’ici à 2015.

Le gouvernement britannique justifie sa réforme par l’allongement de l’espérance de vie et par la nécessité de rétablir un équilibre avec le secteur privé. Il fustige une grève qui va coûter plus de 500 millions de livres (583 millions d’euros) à une économie britannique tournant déjà au ralenti.

La grève « va mettre beaucoup de familles dans un gros embarras et j’appelle, même en dernière minute, les leaders syndicaux à renoncer à cette grève. Cela ne résoudra rien et cela va faire du mal à notre économie », a déclaré le Premier ministre en encourageant à saisir l’offre de son gouvernement, « très juste et raisonnable ».

Alors que le gouvernement s’attend à ce que neuf écoles sur dix soient fermées mercredi, le Premier ministre avait demandé la semaine dernière aux entreprises d’autoriser les parents à emmener leurs enfants au bureau.

Et dans une tentative de limiter les perturbations du trafic aérien et portuaire, le gouvernement s’est mis en quête de volontaires parmi les fonctionnaires pour remplacer le personnel chargé du contrôle aux frontières, n’excluant pas de recourir à l’armée en cas de besoin.

Le gestionnaire de l’aéroport d’Heathrow, BAA, a averti que le temps d’attente des passagers avant le contrôle des passeports pourrait aller jusqu’à 12 heures, et demandé aux compagnies de n’envoyer vers l’aéroport londonien que des avions à moitié pleins.

En prévention, certaines compagnies aériennes ont annulé des vols à Heathrow, comme Etihad Airways, qui a supprimé trois vols vers ou en provenance d’Abou Dhabi. Virgin Atlantic a de son côté réduit de plus de 1.000 le nombre de ses passagers voyageant mercredi.

Une réponse à “Grosse mobilisation attendue en Grande-Bretagne contre la casse des retraites

  1. Pingback: news su lotte da communismeouvrier | controappuntoblog.org

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s