Chantage du gouvernement britannique contre le droit de grève

Reuters, 20 novembre 2011 :

Le gouvernement britannique pourrait revenir sur son nouveau projet de réforme des retraites dans le service public et durcir la législation sur les grèves si les syndicats ne renoncent pas à la journée de mobilisation prévue le 30 novembre, a déclaré dimanche Francis Maude, ministre du Cabinet Office.

Deux millions de fonctionnaires pourraient y prendre part, ce qui en ferait l’un des mouvements sociaux les plus importants de ces 25 dernières, bien qu’une vingtaine de syndicats aient approuvé la nouvelle offre que Londres a présentée au début du mois.

« C’est absolument en notre pouvoir. Nous avons clairement fait savoir qu’il ne s’agissait pas d’une offre inconditionnelle. Nous avons la capacité de la retirer et d’imposer autre chose », a averti Francis Maude devant les caméras de BBC, ajoutant que les pouvoirs publics pourraient envisager d’interdire les grèves dont les partisans seraient jugés trop peu nombreux.

Le gouvernement de David Cameron veut relever les cotisations, repousser l’âge de la retraite et indexer les pensions sur le revenu moyen plutôt que sur le montant du dernier salaire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s