Archives quotidiennes : 19/11/2011

Besançon : Droit des femmes face aux intégristes

Samedi 19 novembre, à Besançon comme dans d’autres villes, l’organisation d’extrême-droite catholique intégriste « SOS Tout Petits » organisait une « prière publique » contre le droit à l’IVG et à la contraception. Rappelons qu’en 2010, ceux qui se disent « pro-vies » s’étaient retrouvés aux côtés des néo-nazis du Front Comtois, ce qui montre la conception qu’ils ont de la vie.

Appelé par les organisations libertaires (CNT, Fédération Anarchiste et SCALP), un rassemblement s’est donc tenu dès 14 heures près de la cathédrale Saint-Jean à Besançon pour dénoncer cette action de l’extrême-droite intégriste.

Lire la suite

Violents affrontements entre population et forces de répression Place Tahir

AFP, 19 novembre 2011 :

Policiers et manifestants s’affrontaient samedi violemment sur la place Tahrir où la dispersion par la force d’un sit-in a relancé les tensions à moins de dix jours des premières élections législatives depuis la chute du président Hosni Moubarak.

Vidéo : Les gens scandent « la population veut renverser le régime »

La police anti-émeutes était encore massivement déployée en fin d’après-midi sur la place emblématique de la contestation lancée en janvier en Egypte, répliquant aux jets de projectiles des manifestants par des tirs de balles en caoutchouc et de gaz lacrymogènes.

Lire la suite

Honeywell: 2000 personnes dans les rues

Manifestation ce samedi matin dans les rues de Condé-sur-Noireau contre la fermeture du site Honeywell.

Au moins 2000 personnes ont défilé ce samedi matin dans les rues de Condé-sur-Noireau en réaction à la fermeture programmée du site d »Honeywell en 2013. De nombreux élus régionaux avaient fait le déplacement. Laurent Beauvais, président de la région, espère « que cette mobilisation pourra faire changer les choses. »

Chez les salariés d’Honeywell, un sentiment de colère et de désespoir. « Nous on travaille en couple », explique Eric, « On a 20 ans d’ancienneté. C’est fini pour nous. Dans un an, on est tous les deux dehors. On a une maison sur le dos, quatre enfants à charge. Maintenant, il va falloir qu’ils payent. »

Lire la suite

AAE Dunkerque : Droit de retrait d’éducateurs après le suicide d’un de leurs collègues

AFP, 17 novembre 2011 :

Environ 150 salariés d’une association d’action sociale de Dunkerque se sont rassemblés devant le siège de celle-ci et entendaient exercer leur droit de retrait après le suicide d’un éducateur sous le coup de sanctions, a constaté une correspondante de l’AFP.

Un salarié de l’Association d’action éducative et sociale (AAE), qui approchait la quarantaine, a été retrouvé pendu sous un pont à Dunkerque, selon Philippe Toulouse, délégué CGT à l’AAE, qui affirme que ce suicide est « lié à de mauvaises conditions de travail ».

Lire la suite

Les prudhommes doivent rester gratuits ! – Interview avec Nicolas Dessaux

Initiative Communiste-Ouvrière :

Depuis août dernier, une pétition contre l’instauration d’une taxe de 35 euros sur les saisines de prudhommes rencontre un succès avec déjà près de 13 000 signatures. La version papier est à renvoyer à ton adresse. Pour mieux mesurer à quel point ce succès est étonnant, peux-tu préciser dans quelles conditions et avec quels moyens cette pétition a été organisée.

N.D. – La décision de rendre payant l’accès au tribunal des prudhommes est passé discrètement cet été, dans le cadre de la « loi de finances rectificative », parmi de nombreuses mesures destinées à mettre en place le « Fonds européen de stabilité monétaire ». C’est-à-dire que c’est un dégât collatéral de la crise de la dette publique et du renforcement des institutions européennes, sur le dos des salariés. Le syndicat de la magistrature a alerté sur cette taxe forfaitaire d’accès aux tribunaux, qui ne concerne pas les seuls prudhommes. En effet, officiellement cette taxe sert à financer la réforme de la garde à vue. Dans le cas des prud’hommes, c’est particulièrement ridicule puisque jamais un patron ne s’est retrouvé en garde à vue pour violation du code du travail.

Lire la suite

Chine : Grève dans une fabrique de chaussures Nike et Adidas

Belga, 19 novembre 2011 :

Dongguan : Plus de 7.000 salariés d’une fabrique de chaussures Adidas, Nike et New Balance du sud de la Chine (*) ont fait grève contre des licenciements et des réductions de salaires et des heurts avec la police ont fait plusieurs blessés, a annoncé un groupe de défense des droits de l’homme.

Ouvrier gréviste blessé par les forces de répression

Des dizaines d’ouvriers ont été blessés jeudi lorsque la police a tenté de démanteler un barrage installé par les grévistes sur la rue principale de la ville située près de Dongguan, dans la province de Guangdong, a indiqué vendredi soir dans un communiqué le China Labor Watch (CNW), organisation spécialisée dans la défense des droits de l’homme. Les salariés de l’usine de Yucheng, près de Huangjiang, se sont mis en grève après le licenciement le mois dernier de 18 de leurs cadres, interprété par les ouvriers comme un signe de prochaine délocalisation, a ajouté CNW dont le siège est à New York.

Lire la suite

Protestation étudiante en Irlande

En Irlande, plus de 20 mille étudiants ont manifesté le 16 novembre à Dublin contre la mise en place de taxes pour l’entrée à l’université et les baisses des allocations étudiantes.

Reportage (en anglais) de Trade Union TV Irland :