« Le plan de sauvegarde de l’emploi présenté par la société Fralib est sans valeur. »

La Provence, 17 novembre 2011 :

Comme annoncé précédemment, la cour d’appel d’Aix a annulé le plan de sauvegarde de l’emploi (des licenciements) mis en œuvre par Uniliver et concernant l’entreprise Fralib à Gémenos. Voici des extraits cruciaux de son verdict : « Le plan de sauvegarde de l’emploi présenté par la société Fralib est sans valeur. » La juridiction déclare également : « Nul et de nul effet tout licenciement de salariés de Fralib prononcé dans le cadre du projet de fermeture du site de Gémenos. »

Enfin, les magistrats ont condamné Fralib à payer au comité d’entreprise de la société la somme de 5000 € de frais de justice.

Une réponse à “« Le plan de sauvegarde de l’emploi présenté par la société Fralib est sans valeur. »

  1. Pingback: Les prud’hommes donnent raison aux travailleurs de Fralib | Solidarité Ouvrière

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s