GTP : La grève des ouvriers de Hassi-Messaoud s’étend

Liberté, 16 novembre 2011 :

Plus de 1 200 travailleurs de l’entreprise nationale GTP (Grands travaux pétroliers), travaillant à Hassi-Messaoud, ont entamé hier une grève pour exiger l’augmentation des salaires et le paiement du rappel depuis 2008.

Les grévistes demandent également le versement de la prime d’intéressement prévue, selon eux, avant les fêtes de l’Aïd ainsi que l’amélioration de leurs conditions de travail. Le débrayage a débuté à partir de la base LPG de Hassi-Messaoud où plus de 300 travailleurs, la plupart opérant sur des chantiers, ont d’abord boycotté les repas avant de décider d’arrêter, avant-hier matin, d’un arrêt de travail.

Le mouvement de grève a fait tache d’huile pour s’étaler hier matin à Houhoud à 300 km au sud de Hassi-Messaoud où plus de 800 travailleurs y exercent. Quelques heures plus tard, ce sont les 400 travailleurs de Gassi Touil, 120 km au sud de Hassi-Messaoud, qui emboîtent le pas à leurs collègues pour exiger les mêmes revendications. Cette grève déclenchée spontanément a paralysé hier plusieurs chantiers importants de Sonatrach.

Selon des travailleurs joints par téléphone, l’entreprise n’aurait pas tenu les engagements signés avec le partenaire social en avril 2011. Mais la colère des travailleurs a été surtout provoquée par le non-versement de la prime d’intéressement comme l’ont précisé nos interlocuteurs. C’est la deuxième fois que les travailleurs de GTP exerçant dans le sud du pays font grève pour des revendications salariales. Le premier mouvement de grève a été observé au mois de juin dernier et a duré 11 jours et a affecté plusieurs chantiers de Sonatrach. Il n’a pris fin qu’après la signature d’un accord avec le syndicat d’entreprise. À ces décisions, s’ajoutent la prime d’intéressement d’un montant de 40 000 DA prévue d’être distribuée aux travailleurs début 2011 et celle du salaire unique qui passe de 500 à 1 500 DA et sera applicable à partir du 1er janvier 2011.
Quant à l’indemnité de nuisance et l’indemnité de travail posté, elles ont été augmentées, toutes les deux, à hauteur de 80%.

Nos tentatives pour avoir le point de vue de la direction régionale de GTP de Hassi-Messaoud et de la direction générale, sise à Réghaïa, sont demeurées vaines

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s