EPE Transbois de Béjaïa : Les travailleurs radicalisent leur mouvement

Liberté Algérie, 12 novembre 2011 :

Les travailleurs de l’entreprise publique Transbois, en grève illimitée depuis le 2 novembre dernier, ont durci, avant-hier, leur mouvement. Les quelque 300 travailleurs ont bloqué, la matinée, une partie de la route menant vers l’arrière-port de Béjaïa. Ce qui n’a pas été sans incidences sur les activités du port de la ville et des entreprises implantées dans la zone portuaire. Les raisons de la colère ? L’application de l’accord signé entre le partenaire social et la direction de l’entreprise.

À en croire une source proche du syndicat, la direction, qui s’était engagée à honorer la plate-forme de revendications de 13 points, aurait fait marche arrière sur cinq points. Il s’agit, a-t-on énuméré, de l’octroi de primes, qui sont “l’ICR, l’ITP, la prime de caisse et la PRI sur le salaire de base”.

On aurait, en outre, empêché le P-DG et ses collaborateurs d’accéder à l’usine, ce qui témoigne de la radicalisation du mouvement après une semaine de grève. Les grévistes reprochent au premier responsable de l’entreprise la non-application des cinq points sur lesquels il s’était engagé et son manque de combattivité auprès du groupe Word Manifacturing auquel est affiliée la société Transbois. On a appris, en outre, que des syndicalistes ont été convoqués, avant-hier, par le procureur de la République. La convocation survient après le dépôt de plainte par la direction à l’encontre des grévistes, accusés d’avoir empêché l’accès à l’usine des non-grévistes. Accusation rejetée par le syndicat qui affirme qu’un seul travailleur sur les trois cents a rejoint les ateliers.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s