Les agents municipaux de Man en grève pour le paiement des salaires

Abidjan.net, 4 novembre 2011 :

Les portes de tous les services de la mairie de Man (Côte d’Ivoire) sont closes depuis mercredi. Des agents ont barricadé l’entrée avec des bancs. Le cimetière municipal est, lui aussi ,fermé aux usagers. Au marché, les commerçants ne payent pas les taxes journalières. Les collecteurs étant sommés de ne pas s’y rendre.

A l’origine de cette situation, une grève décidée par le Mouvement pour la défense des droits des agents municipaux de Côte d’Ivoire (Moddamci), soutenue par le syndicat national des personnels communaux de Côte d’Ivoire (Synapecoci).

« Depuis 2002, des agents de mairies des zones Centre nord et ouest (Cno) cumulent des arriérés de salaire allant de 36 à 100 mois selon les communes. Nous sommes entrés en négociations avec les maires et nous n’avons jamais eu gain de cause. Au plan local, nous n’avons pas encore perçu nos primes de transport et de logement. Or, cela nous a été promis depuis 2008. Des agents de certaines mairies perçoivent les leurs. Au niveau national, il faut rappeler que ce sont 92 communes qui sont en grève. Nous revendiquons également le paiement de nos primes d’incitation et d’installation à hauteur de 200.000 francs par personne. Nous avons déposé notre plate-forme revendicatrice qui comprend huit points auprès des autorités compétentes », a relaté Guéi Benjamin, délégué régional du Synapecoci et porte-parole des grévistes. Il a aussi dénoncé la présence des agents journaliers fictifs qui émargent à la mairie pendant que le personnel embauché ne travaille pas.

« Si dans les 72 heures, nous n’obtenons pas gain de cause, en tant que syndicat, nous allons aviser et prendre des mesures appropriées », a-t-il martelé.

Approché, le premier adjoint au maire a dit déplorer cette grève qui intervient à une période de rentrée scolaire où il est question d’établir les extraits d’acte de naissance pour les élèves. En ce qui concerne les agents journaliers ou fictifs dont parlent les grévistes, le maire-résident, Douan Josèph s’est voulu clair . « Je n’ai pas connaissance d’agents fictifs. Nous payons plutôt des agents journaliers notamment le receveur municipal et des agents que nous avons mis à la disposition de la direction régionale des impôts et du trésor. Ces agents journaliers travaillent dans ces régies financières de l’Etat pour le compte de la mairie de Man », a-t-il expliqué. En ce qui concerne les primes de logement et de transport, le maire lors d’une rencontre qu’il a eue avec les responsables syndicaux de la mairie , a assuré que cela sera pris en compte dans le budget 2012. «Les forces nouvelles nous ayant rétrocédé la gestion entière des finances, nous pensons que la mairie pourra dorénavant assurer ses engagements vis-à-vis de ses agents à partir de 2012 », a-t-il indiqué. Ce que réfutent les grévistes qui veulent être payés dès cette année.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s