Archives quotidiennes : 02/11/2011

Manifestation d’anciens combattants devant Wall Street

Long Island Press rapporte qu’aujourd’hui, 2 novembre, une centaine d’anciens combattants des guerres d’Irak et d’Afghanistan ont manifesté en uniforme à New York pour dénoncer les violences policières contre leur camarade Scott Olsen à Oakland, le fort taux de chômage qu’ils subissent et les guerres qui ne profitent qu’aux plus riches.

« Nous marchons pour montrer notre solidarité avec notre frère Scott Olsen (vétéran de la guerre en Irak) qui a été blessé à Oakland » déclare Jerry Bordeleau, un ancien soldat qui était envoyé en 2009 en Irak.

Lire la suite

Inde : prénommées « Indésirée », des centaines de filles rebaptisées

Des centaines de filles de l’Etat de Maharashtra en Inde, appelées « Indésirée » par des parents qui souhaitaient des garçons, ont été officiellement rebaptisées au cours d’une cérémonie visant à dénoncer les pratiques sexistes qui demeurent monnaie courante dans la société indienne.

« Indésirée ». Un prénom porté par des milliers de jeunes filles en Inde, qui portent toute leur vie ce fardeau social et familial. Afin de lutter contre ce phénomène, l’Etat de Maharashtra a décidé de proposer à toutes les jeunes filles le désirant (ou le pouvant) d’être officiellement rebaptisées et de choisir le patronyme de leur choix.

Lire la suite

Oakland : Protestation contre le capitalisme et sa répression

Aujourd’hui, 2 novembre, fut une journée de protestation massive à Oakland à la fois contre les conséquences de la crise du capitalisme et contre la répression qui a fait un blessé grave le 25 octobre, Scott Olsen, un ancien combattant d’Irak, membre de Veterans for Peace (les anciens combattants pour la paix).

Manifestation du 2 novembre à Oakland : "Mort au capitalisme"

Si la grève générale appelée (une première depuis 1946 dans cette ville) n’a pas été un franc succès, c’est pour la première fois que des travailleurs ont fait grève pour se joindre aux manifestations de protestation. C’est le cas des enseignants et étudiants des collèges Berkeley et Laney, des salariés de commerces comme ceux du Men’s Wearhouse ou les salariés du Grand Lake Theater. A cela, on peut ajouter que des travailleurs de différentes entreprises se sont mis en arrêt-maladie ou ont pris un jour de congés pour participer à la manifestation. Selon reuters, 18% des enseignants du district ne se sont pas présentés au travail aujourd’hui ainsi que 5% des employés municipaux et le journal Oakland Tribune estime à 2.500 les travailleurs du secteur privé qui ont trouvé un moyen ou un autre pour ne pas aller au travail aujourd’hui.

Lire la suite

Les salariés d’OGF, services funéraires, en grève pour ne pas perdre leur mutuelle

La colère monte chez OGF (Omnium de gestion et de financement), le numéro un français des services funéraires. Sur les 62 employés du groupe dans le Dunkerquois, près de 40% avaient répondu à l’appel à la grève lancé par les syndicats, hier.

Ce mouvement d’humeur, qui ne sera pas reconduit dans l’immédiat, se concentre d’abord autour d’un problème de mutuelle, que les employés craignent de perdre en mars prochain quand l’actuel accord sera renégocié. « Alors qu’on est déjà mal payé, on n’aura le choix qu’entre ne plus avoir de mutuelle ou sortir l’argent de notre poche », expliquait le délégué du personnel.

Tunisie : Des centaines de femmes manifestent pour le maintien de leurs droits

AFP, 2 novembre 2011 :

Plusieurs centaines de femmes ont manifesté mercredi dans le centre de Tunis pour réclamer des garanties sur leurs droits après la victoire des islamistes à l’élection d’une assemblée constituante le 23 octobre.

La manifestation des femmes était, selon elles, le fruit « d’une initiative citoyenne et non partisane, qui a vu le jour grâce au bouche-à-oreille, à des messages sms ou sur facebook ».

De nombreuses femmes en Tunisie considèrent que la victoire des islamistes d’Ennahda est de nature à mettre en péril le maintien de leurs droits acquis depuis des décennies.

Lire la suite

Cinquième semaine de grève à l’usine Saipol de Grand-Couronne

Le Monde, 2 novembre 2011 :

La grève qui touche l’usine Saipol de Grand-Couronne, près de Rouen (Seine-Maritime), est entrée mercredi 2 novembre dans sa cinquième semaine. Cette usine, spécialisée dans les biocarburants et la transformation des graines oléagineuses en huile, est leader sur ce marché en France, souligne le site de France 3.

Selon la direction et les syndicats CGT et SUD, à l’origine du mouvement, le débrayage est suivi par la quasi-totalité du personnel de production, soit environ 40 % de l’ensemble des 140 salariés. La grève portait initialement sur l’amélioration du climat social et l’embauche d’une personne pour pallier les absences. La direction assure avoir répondu de manière positive à ces revendications, mais les syndicats réclament, depuis, une prime de fin de conflit de 2 000 euros et le paiement des jours de grève, ce qui bloque à nouveau la situation. Le mouvement touche aussi, depuis le 17 octobre, l’usine de Montoir-de-Bretagne, en Loire-Atlantique.

Lire la suite

Protestation ouvrière au Caire

Protestation des ouvriers de l’industrie pétrochimique dans les rues du Caire (Egypte) le 2 novembre 2011 :