Archives quotidiennes : 01/11/2011

Des baisses de salaires à prévoir ?

Extraits d’un article du monde « Europe : la crise devrait peser sur les salaires » du 31 octobre 2011 :

Baisses des salaires en Grèce, en Espagne, en Irlande, suppression des 13e et 14e mois au Portugal : la crise et les politiques de rigueur inhérentes vont laisser des traces durables sur les salaires en Europe. La France est encore relativement épargnée (…) Les salaires 2012 étaient prévus à la hausse jusqu’à cet été. Mais la perspective d’une faiblesse durable de la croissance incite les entreprises à revoir leur politique de rémunération. (…)

Affiche communiste allemande des années 1930 : "le capitalisme vous vole jusqu'au dernier morceau de pain"

« Pour 2012, les entreprises s’acheminent vers une renégociation de l’ensemble des éléments de la plate-forme sociale des entreprises, autrement dit, tous les éléments constitutifs du coût du travail », affirme Jean-Pierre Basilien, directeur de projet du réseau de DRH Entreprise & Personnel. « Les marges de manoeuvre pour les politiques salariales seront plus faibles que celles que l’on pouvait imaginer en juin », indiquait le 21 octobre la note de conjoncture annuelle d’Entreprise & Personnel, rappelant que les revalorisations envisagées étaient alors de 2,2% à 2,5%.

Lire la suite

Publicités

Tunisie : Les employés de la SFBT en grève

Buisness News, 31 octobre 2011 :

Les employés de la SFBT ont observé une grève dès la matinée du lundi 31 octobre 2011.

Ils appellent, selon la radio tunisienne Express FM, leur PDG Hamadi Bousbiî, à intervenir pour améliorer leurs conditions de travail.

Rappelons que la SFBT, société frigorifique et brasserie de Tunis, est un groupe tunisien leader de l’industrie agroalimentaire, spécialisé dans la commercialisation de boissons gazeuses et de bière.

Troisième jour de grève à Air France : Communiqué CGT

Communiqué du syndicat UGICT-CGT PNC Air France, 31 octobre 2011 :

L ‘UGICT-CGT PNC tient à préciser que les dates du conflit sont de la responsabilité de la Direction d’ Air France qui souhaitait faire passer en force des restructurations profondes des conditions de travail du PNC (personnels navigants commerciaux) AF au 1er novembre.

Au 3ème jour du conflit, la Direction reste sourde aux revendications des PNC. Aucune réunion de négociation ne s’est tenue depuis le début du conflit alors qu’une grande majorité d’hôtesses et de steward se mobilisent.

Quand la Direction affirme par voie de presse maintenir 80 % de son programme, elle cherche avant tout à masquer le suivi important de la grève par les PNC AF à hauteur de 65% dès le 1 er jour. En annonçant ces chiffres, la Direction ne dit pas qu’une partie du programme a déjà été abattue en prévision de la grève.

Lire la suite

Chaque année, entre 40 000 et 50 000 locataires sont expulsés

Le Monde, 31 octobre 2011 :

Quatre mois et demi de sursis. Pour des milliers de locataires menacés d’éviction, la trêve hivernale est synonyme de répit. Une période pendant laquelle ils conserveront leur toit, même en cas de procédure judiciaire engagée par leur propriétaire. Comme chaque année, la trêve s’applique du 1er novembre au 15 mars. L’occasion de dresser le bilan de l’année écoulée.

D’après le secrétariat d’Etat au logement, « 100 000 à 110 000 jugements sont prononcés en moyenne chaque année, pour 10 000 expulsions effectives avec le concours de la force publique ». Contestées par les associations, ces données ne rendent que partiellement compte de la réalité. « On est plus près de 40 000 à 50 000, si on considère tous ceux qui partent avant l’intervention policière », observe Sylvie Guichard, directrice des missions sociales de la Fondation Abbé-Pierre. « L’expulsion, c’est d’abord une décision de justice », rappelle-t-elle.

Lire la suite

Cayenne : Deux mois de grève chez But

France-Guyanne, 31 octobre 2011 :

Les salariés du magasin But de la zone Terca, Cayenne, entament aujourd’hui leur deuxième mois de grève. Alors que le 25 octobre dernier, le juge des référés a débouté la direction du magasin de toutes ses demandes et a estimé que le barrage dressé par les grévistes n’empêchait pas la poursuite de l’activité commerciale de l’entreprise.

La direction avait alors huit jours pour faire appel. Aujourd’hui, les négociations sont au point mort.

Ecole déserte et préavis de grève pour le collège Tabarly de Pavillon sous Bois (93)

CGT Educ 93 :

Les collègues du collège Tabarly de Pavillon sous bois nous ont fait parvenir la copie du courrier adressé à l’Inspection d’académie ; en voici le contenu : Nous, personnels du Collège Eric Tabarly (enseignants, vie scolaire et agents de service) et représentants des parents d’élèves (F.C.P.E et GIPE), souhaitons, un fois de plus, aborder un point essentiel lié à la sécurité des collégiens et au fonctionnement de notre établissement : le nombre insuffisant de surveillants !

L’architecture complexe du collège rend indispensable la surveillance de tous les espaces dérobés, les couloirs, la cour et la cantine. Nous vous l’avons signalé, à nombreuses reprises et notamment par des motions récurrentes votées en conseil d’administration. Par ailleurs, le nombre d’élèves accueillis est en constante augmentation ce qui nécessite un encadrement renforcé. Enfin, notre collège a cette spécificité : nous intégrons des élèves déficients visuels qui ne peuvent se déplacer au milieu de bousculades.

Lire la suite

Grève aux pompes funèbres générales

Les salariés des PFG débrayent et manifestent à la veille de la Toussaint

Et cette grève aux PFG ne passe pas inaperçue au moment où les familles vont se recueillir dans les cimetières de la région.

Nantes, une quarantaine de salariés en grève se sont installés ce matin avec tente et banderolles en face du crématorium.

Le mouvement de grève a été déclenché ce lundi 31 octobre à 8 heures au niveau national, pour protester contre un plan qui prévoit 55 licenciements répartis sur toute la France.

Lire la suite