Archives quotidiennes : 27/10/2011

Le délégué CGT Bocahut sur la sellette : ses camarades crient à la « répression syndicale »

Hier matin, Patrice Kisiel, délégué syndical CGT au sein des carrières Bocahut à Haut-Lieu, était reçu par la direction du site. Pas pour parler revendications, mais pour un « entretien préalable à une sanction pouvant aller jusqu’au licenciement ». Ce, pour des faits que l’intéressé conteste. «  Inadmissible », tempête la CGT, qui voit dans cette convocation une « atteinte anti syndicale ».

Patrice Kisiel arrive, plutôt détendu. Dans quelques minutes, il saura ce que sa direction lui reproche.

Déjà, une petite quinzaine de collègues l’attend : « C’est notre délégué qui est en jeu. S’ils le virent (la direction),nous on n’est plus que des pions ici. » Le délégué mis sur la sellette a rameuté les camarades syndicalistes. Une délégation CGT venue de Vallourec et des retraités sont là. Michel Coupé, secrétaire de l’Union locale CGT et Martine Debels, responsable à l’activité revendicative CGT pour le Nord les accompagnent.

Lire la suite

Publicités

Croix : les salariés des 3 Suisses votent pour ou contre une action en justice

C’est une consultation inédite qui a lieu depuis ce matin dans les locaux syndicaux des 3 Suisses, à Croix. Les 1 900 salariés sont appelés à voter pour ou contre une action en référé, promue par la CGT au sein du comité d’entreprise, visant à dénoncer le plan de sauvegarde de l’emploi (257 suppressions de postes), conséquence du plan vaste de modernisation lancé par le groupe 3 Suisses internationale dans trois de ses entreprises de vente à distance (3 Suisses, Becquet, Blancheporte).

Alors que l’action en justice serait déjà décidée chez Becquet, aux 3 Suisses, des dissenssions syndicales ont conduit à organiser cette consultation. La CGT décidera de l’attitude à avoir en fonction des résultats qui doivent être connus en toute fin de soirée.

Hygena annonce 105 suppressions d’emploi, dont 27 à son siège social de Seclin

Après un premier plan de réduction d’effectifs de 118 postes en 2010, la société Hygena vient d’annoncer la suppression de 105 nouveaux postes, dont 27 à son siège social, à Seclin.

Lors de la réunion de son comité d’entreprise de mercredi, la société, spécialisée dans les cuisines et les salles de bain équipées et filiale du groupe suédois Nobia, a aussi prévu la fermeture de 16 magasins, mal placés ou situés dans des zones commerciales en déclin (aucun dans notre région) qui entraîneront 56 suppressions dans le réseau commercial, et la fermeture de quatre agences de livraison (22 postes concernés). Quant aux 27 suppressions du siège de Seclin, ils concerneront les services généraux, qui avaient déjà été amputés de 37 personnes, fin 2010.

Indonésie : Comment la direction de Freeport cherche à briser la grève des mineurs

Courrier International, 27 octobre 2011 :

Dans la partie indonésienne de l’île de Papouasie, une grève suivie par plus de 70 % des mineurs paralyse depuis plus d’un mois les activités de Freeport, la plus grande mine à ciel ouvert de cuivre et d’or du monde. L’exploitant américain, par voie de SMS et l’achat d’une demi-page de publicité dans la presse locale, offre 10 millions de roupies [800 euros] à tout employé non gréviste qui réussit à convaincre l’un de ses collègues ayant débrayé à reprendre le travail, lit-on dans Kompas.

La publicité, sous forme de BD, met en scène deux mineurs discutant dans leur langue indigène des modalités de cette offre dénommée sournoisement « Rentrer au village » : 50 % seront versés après la signature d’une lettre par le gréviste attestant de sa reprise de travail, et 50 % après la signature d’un nouveau contrat de travail. Le porte-parole du syndicat des mineurs dénonce la manœuvre qui, selon lui, ne peut que semer davantage de troubles au sein de la mine et dans l’ensemble de la Papouasie, qui connaît un regain de revendications indépendantistes.

Oakland : La répression fait un blessé grave

On a appris que les violences policières à Oakland (Californie, Etats-Unis) ont fait un blessé grave. D’autres manifestants ont été blessés et selon les sources officielles, 97 manifestants ont été arrêtés, certains poursuivis pour « campement non-autorisé » (un campement de protestation avait été mis en place) et/ou pour « rassemblement illégal ».

Scott Olsen, 24 ans, grièvement blessé par la police le 25 octobre

Il s’agit de Scott Olsen, un ancien combattant des marines envoyé deux fois en Irak, et membre de Veterans for Peace (Anciens Combattants pour la Paix). Il est actuellement hospitalisé dans un état grave avec une fracture du crâne, provoquée par un projectile tiré par la police (certainement une grenade lacrymogène) sur la foule.

Lire la suite

PSA : Réactions syndicales au plan de suppressions de postes

L’Alsace, 26 octobre 2011 :

Comme de juste, les mesures annoncées hier par PSA hérissent les organisations syndicales du groupe.

Pour la CGT, le Sochalien Bruno Lemerle estime que PSA devrait plutôt « se développer » dès lors que « sa situation financière est bonne ». Pour lui, il n’y a aucune raison d’aller vers des suppressions d’emploi car « les conditions de travail étant déjà assez surchargées comme ça, on n’a pas besoin d’une réduction des effectifs ». Julien Wostyn (CGT Mulhouse) parle, lui, d’une « déclaration de guerre contre l’emploi », d’autant que l’entreprise se porte bien financièrement, à l’image des 270 millions d’euros de dividendes versés aux actionnaires.

Lire la suite

Le secteur de la santé au Tchad touché par la grève

RFI, 27 octobre 2011 :

Troisième jours de grève à l’initiative de deux centrales syndicales tchadiennes pour demander une augmentation des salaires dans la fonction publique. Un mot d’ordre assez bien suivi, surtout dans le secteur de la santé où même les services d’urgences tournent au ralenti.