Archives quotidiennes : 18/10/2011

En Indonésie, lutte des ouvriers de la multinationale Freeport

La Croix, 18 octobre 2011 :

Payés un euro de l’heure, les travailleurs d’une des plus grandes mines d’or et de cuivre au monde réclament depuis des mois des hausses de salaires.

Manifestation des ouvriers le 10 octobre

À l’extrême est de l’Indonésie, dans la région de Papouasie occidentale, l’une des plus grandes mines d’or et de cuivre au monde, exploitée par la multinationale Freeport McMoRan, est engluée depuis plusieurs mois dans un conflit social. Lundi 17 octobre, toutes les opérations de la mine à ciel ouvert mais également celles du gisement souterrain avaient été arrêtées.

Le directeur adjoint des opérations, Nurhadi Sabirina, avait mis en cause un « acte de sabotage » à l’origine de la coupure « à plusieurs endroits » du pipeline qui achemine le concentré d’or et de cuivre extrait de la mine. Il a été réparé hier, ce qui a permis une reprise partielle de l’exploitation.

Lire la suite

Publicités

Grève d’avertissement aux Hôpitaux universitaires de Genève

TSR, 18 octobre 2011 :

Les aides-soignantes des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) en ont ras-le-bol: environ 300 d’entre elles sont descendues dans les rues de la Cité de Calvin mardi après-midi pour réclamer une revalorisation salariale.

Les employées ont également entamé une grève d’avertissement de deux jours en vue d’interpeller le Conseil d’Etat genevois. Les aides-soignantes souhaitent une revalorisation salariale en raison notamment de l’augmentation de la charge de travail, de conditions de travail plus difficiles et d’un manque de reconnaissance.

Algérie : La grève des cheminots s’étend

Le Temps d’Algérie, 18 octobre 2011 :

Les cheminots de la Société nationale des transports ferroviaires (SNTF) poursuivent leur grève illimitée pour le troisième jour consécutif. Le mouvement de protestation s’est même généralisé, pour atteindre les régions de l’est et l’ouest du pays, où le suivi a été estimé à près de 90%.

Les travailleurs du dépôt principal de Souk Ahras, poumon de toute l’activité ferroviaire de l’est algérien ont, à titre d’exemple, renforcé les rangs des protestataires à partir d’hier matin, paralysant toutes les gares ferroviaires de Souk-Ahras, Constantine, Tébessa et les mines de phosphate de Djebel Onk et de fer de Boukhadra et Ouenza, ce qui va assurément engendrer des pertes considérables à l’économie nationale.

Lire la suite

Oise : 526 Conti devant les prud’hommes

Le Parisien, 18 octobre 2011 :

Audience extraordinaire aujourd’hui et jusqu’à jeudi à Compiègne : 526 ex-salariés de Continental contestent le motif économique de leur licenciement et demandent une réparation financière.

Pour le conseil de prud’hommes de Compiègne, l’audience d’aujourd’hui est exceptionnelle. 526 salariés de l’usine Continental de Clairoix licenciés en 2009 sont en effet convoqués simultanément pour régler le litige qui les oppose au groupe allemand de pneumatiques. Un séisme pour un tribunal qui reçoit en moyenne… 450 dossiers par an!

« Nous avons dû demander à la mairie de Compiègne qu’elle nous loue une salle pour accueillir les centaines de personnes convoquées, mais aussi la presse attendue en nombre », explique Patrice Nagle, président du conseil de prud’hommes de la cité impériale.

Lire la suite

Inde : Suzuki fait ouvrir le feu sur les ouvriers

En Inde, après un mois de lutte intense et parfois violente, sept mille travailleurs chez Suzuki ont finalement conclu un accord avec l’employeur à la fin du mois de Septembre. Mais lorsqu’ils ont repris le travail, Suzuki a changé d’avis et n’a pas voulu respecter l’accord signé.

Le résultat a été une reprise de la grève, avec une violente réaction de la direction : des coups de feu ont été tirés sur les grévistes. Le gouvernement s’est rangé de son côté, déclarant la grève « illégal ».

Les travailleurs, avec le soutien de la Fédération Internationale des Ouvriers Métallurgistes, nous demandent d’envoyer des messages – des milliers de messages – à la société en exigeant qu’elle arrête la violence et respecte l’accord signé.

Lire la suite

Grève totale de la presse en Grèce

Europe 1, 18 octobre 2011 :

La Grèce était privée mardi de toute presse nationale en raison d’une grève des journalistes, à la veille d’une grève générale de 48 heures à l’appel des grands syndicats pour protester contre un nouveau train de mesures d’austérité soumis jeudi au Parlement. Les médias publics, dont la télé Net et l’agence de presse nationale ANA étaient déjà muets depuis près d’une semaine.

Manifestation contre l'austérité à Athènes

Outre cet arrêt de travail de 24 heures de l’ensemble des journalistes, les agents du fisc, le personnel municipal, les magistrats et nombre de médecins continuaient leurs propres mouvements lancés lundi contre le tour de vis supplémentaire que veut donner le gouvernement afin d’éviter la faillite déclarée du pays le mois prochain.

Schiltigheim : Grève chez Groupama

France 3 Alsace, 18 octobre 2011 :

Environ 300 personnes se sont rassemblées ce matin devant le siège social à Schiltigheim.

Les salariés de Groupama sont en grève ce mardi dans tout l’est de la France. Environ 300 personnes se sont rassemblées ce matin devant le siège social de Schiltigheim. En cause, la dégradation des conditions de travail due à des restructurations. Les syndicats dénoncent un stress croissant.

Lire la suite