Grève des précaires de l’Université de la Réunion

Clicanoo, 17 octobre 2011 :

A l’appel de la branche éducation de la CGTR, les agents non titularisés de l’université de la Réunion se sont mis en grève ce matin. Soutenus par quelques collègues titulaires, ils étaient une quarantaine à protester devant le bâtiment central de l’université. Leurs revendications sont simples : être payé plus. Et pour certains, être payé tout court.

En effet, plusieurs agents n’ont pas touché de salaire depuis le mois d’août. Mohamed Rochdi, le président de l’université, a reçu les grévistes afin de trouver une solution au conflit. Ces derniers attendent une grille des salaires « évolutive » qui tienne en compte leurs qualifications et leur ancienneté. « Concrètement, on touche 1100 euros, indique Julie, contractuelle depuis 3 ans à l’université. On demande un minimum de 1500 euros ».

« Que les contractuels souhaitent que leur niveau de rémunération soit relevé me paraît légitime, souligne le président de l’université. Les négociations avec les syndicats commenceront dans la semaine ». Concernant les retards des paiements, Mohamed Rochdi parle de mesures de contrôle trop « rigoureuses » qui auraient provoqué ces « irrégularités ». « Cela se produit de façon récurrente, souligne Patrick Corée, le secrétaire général de la CGTR Educ’action. « On attend que le président procède à une réparation financière pour les agents qui ont subi ces retards, car certains d’entre eux ont dû payer des agios ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s