Archives quotidiennes : 15/10/2011

Suisse : Vers la grève dans le secteur de la construction ?

Le Matin, 15 octobre 2011 :

Le syndicat Unia fait monter la pression sur les négociations salariales dans la construction. Si les discussions n’aboutissent pas d’ici le mois prochain, des actions de grève seront organisées.

Le syndicat Unia de la construction tient absolument à un renouvellement de la convention collective de travail (CCT). Le parlement des travailleurs l’a rappelé lors de la Conférence professionnelle samedi à Berne. Il menace de faire grève si les négociations n’avancent pas.

Les 130 représentants du parlement des travailleurs de la construction du syndicat Unia ont répété leur «exigence d’une convention» sur tout le territoire suisse «offrant plus de protection», a écrit le syndicat dans son communiqué.

Lire la suite

Portugal : Et si les forces de répression refusent de réprimer ?

Au Portugal, le plan d’austérité touche toutes les catégories de salarié(e)s, y compris la police. C’est ainsi que le 28 septembre, alors qu’ils devaient contenir une manifestation, policiers et gendarmes ont rejoint les manifestants contre le plan d’austérité à Lisbonne, revendiquant le respect de l’accord salarial de 2010, accord remis en cause par le gel des salaires des fonctionnaires décrété par le gouvernement.

Vidéo : Reportage d’Euronews du 29 septembre (en espagnol)

Du côté de l’armée, le journal Economico (en portugais) indique le 14 octobre 2011 que l’Association Nationale des Sergents a dénoncé les mesures d’austérité, et surtout déclaré que le gouvernement ne pourra pas compter sur les forces armées pour réprimer d’éventuels mouvements sociaux contre les mesures d’austérité.

Drame de Béziers : la CGT Educ’Action s’indigne !

Communiqué de la CGT Educ’Action Gard-Lozère, 14 octobre 2011 :

La CGT Educ’Action 30-48 vient de prendre connaissance du drame absolu survenu à la cité scolaire de Jean Moulin Béziers : l’immolation par le feu d’une collègue sur son lieu de travail.

Notre émotion est vive et nos pensées vont en priorité à notre collègue qui lutte pour sa survie, à sa famille, à ses proches et à toute la communauté éducative de Jean Moulin Béziers.

Notre peine est immense mais notre colère est grande.

En effet, nous avions alerté directement le Recteur au cours d’une entrevue, sur les nombreux cas de souffrance au travail recensés liés à la très forte dégradation des conditions de travail. Celui-ci a eu sur le sujet une attitude pour le moins désinvolte et une réponse presque méprisante.

Lire la suite

Manifestation des agents municipaux à Saint-Etienne

Zoom d’Ici, 15 octobre 2011 :

Plus de 300 employés municipaux de la Ville de Saint-Etienne ont manifesté de nouveau ce vendredi 14 octobre 2011 en fin de matinée place de l’Hôtel-de-Ville.

Les manifestants répondaient à l’appel à la grève lancé par l’intersyndicale CFDT, CGT, FO et CFTC pour réclamer notamment l’arrêt des réorganisations au sein des services et des moyens humains et matériels supplémentaires. Lire la suite

Colère à Mamoudzou après l’allocution de Marie-Luce Penchard

Linfo.re, 15 octobre 2011 :

Suite à l’allocution télévisée de Marie-Luce Penchard hier soir, les manifestants ont fait entendre leur colère dans les rues de Mamoudzou. Des magasins ont été la cible des manifestants, les journalistes et les forces de l’ordre ont été pris à partie. Les particuliers ont aussi été victimes de la tension qui règne à Mayotte en marge de la grève contre la vie chère, qui paralyse l’île depuis trois semaines.

Des centaines de manifestants étaient réunies hier soir pour assister à l’allocution télévisée de la Ministre de l’Outre-Mer, Marie-Luce Penchard. Des sifflets fusent à la fin de son intervention. Les manifestants ne sont pas convaincus des annonces faites par la ministre. La tension est à son comble parmi la foule présente.

Lire la suite

Grèce : Le ton monte entre le gouvernement et les travailleurs

Radio Canada, 14 octobre 2011 :

Le gouvernement grec a appelé vendredi les syndicats à faire preuve « de sens commun » et menacé de sanctionner les protestataires, après des journées de mobilisation et en prélude à une grève générale de 48 heures la semaine prochaine contre les mesures d’austérité.

Des employés du ministère grec des Finances manifestent devant les bureaux du ministère à Athènes, le 14 octobre.

« Certains jouent avec le feu, avec l’avenir et la perspective du peuple grec, car ils ne comprennent pas ou car, encore pire, ils comprennent, et ils sacrifient le sens commun aux intérêts syndicaux ou partisans », a lancé le ministre des Finances, Evangélos Vénizélos.

Il intervenait dans le débat parlementaire sur les nouvelles mesures d’austérité destinées à sécuriser l’aide financière européenne et essayer d’éviter un défaut de paiement désordonné du pays.

Lire la suite

Liban : Luttes pour les salaires dans l’éducation

L’Orient le Jour, 15 octobre 2011 :

Le regroupement des écoles privées du Liban s’est déclaré hier fermement opposé aux augmentations successives des salaires en ce début d’année scolaire 2011-2012. Ce regroupement de plus d’une quinzaine de groupes et de communautés d’institutions privées a précisé que ces augmentations entraîneront nécessairement une hausse des scolarités et constitueront une surcharge pour les parents et les institutions. Il a, de plus, dénoncé l’appel à la grève pour mercredi prochain, 19 octobre, lancé par les syndicats d’enseignants, estimant que cette grève est dirigée contre les parents et les institutions. Le regroupement a annoncé que mercredi serait un jour d’école normal.

Lire la suite

Batilly : Fin de grève à l’usine Sovab

Le Républicain Lorrain, 15 octobre 2011 :

« Le versement d’une prime d’intéressement de 450€ net, le paiement de 15 heures de grève (sur les 63 heures au total pour certains), et l’étalement des pertes de salaires des salariés grévistes à raison d’une journée par mois sur 8 mois ». Telles sont les grandes lignes de l’accord signé hier à 15h en sous-préfecture de Briey par la direction de la Sovab et les deux derniers syndicats en grève hier : la CGT et la CFTC.

Après douze jours de bras de fer, Pierre Monflier, le directeur du site, arborait un large sourire : « La fabrication va pouvoir redémarrer dès lundi matin ! » Le week-end devrait donc être mis à profit pour réapprovisionner les chaînes de montage. Dès aujourd’hui, les livraisons de pièces sont donc attendues en provenance des différents sous-traitants.

Lire la suite

Inquiétude et mobilisation des salariés d’Alcatel-Lucent

Le Télégramme, 15 octobre 2011 :

La journée de mobilisation sur les quatre sites français d’Alcatel-Lucent, a été bien suivie hier, notamment à Brest, où une centaine d’employés se sont mis en grève à l’appel de la CFDT. À l’origine du mouvement: le rachat d’une filiale du groupe, Genesys Laboratories, spécialisée dans les centres d’appel, par le fond d’investissement européen Permira qui, selon les salariés, impacterait indirectement leur activité. Alcaltel-Lucent emploie 1.410 personnes dans l’activité voix en France, dont 240 personnes à Brest.

Suppression des primes d’internat à l’ADDSEA : communiqué intersyndical du 12 octobre 2011

Communiqué CFDT, CGC, CGT, FO et SUD de l’ADDSEA, 12 octobre 2011 :

Le 12 octobre, une nouvelle séance de négociations entre la Direction Générale et les syndicats de l’ADDSEA a eu lieu sur la question des primes d’internat. Ce qui ressort clairement c’est qu’outre les vingt-deux salariés directement concernés à ce jour par la suppression des primes d’internat, la question touche tous les salariés de l’ADDSEA. En effet, puisque les projets de l’Agence Régionale de Santé sont notamment de diminuer le nombre de placements en internat pour les remplacer par des prises en charge de type « placement familial » ou « accueil de jour », l’ADDSEA prévoit en conséquence la suppression du sur-classement internat pour un nombre croissant de salariés.

Les syndicats CFDT, CGC, CGT, FO et SUD de l’ADDSEA ont fait savoir leur opposition et celle des salariés à toute remise en cause, immédiate ou différée, de leurs éléments de salaires, mettant en avant, si le projet de la Direction était maintenu, un risque de mobilisation, de débrayages et de grèves. Après une suspension de séance, la direction générale a décidé de rediscuter de cette question avec le Conseil d’Administration de l’ADDSEA. Un nouveau rendez-vous sur le sujet, qui devrait aussi être le début des Négociations Annuelles Obligatoires, est fixé au jeudi 17 novembre 2011 à 9h30.

Lire la suite