Manifestation devant le bureau de la ministre du Travail à Milton

Radio Canada, 13 octobre 2011 :

Des dizaines de syndiqués, dont des agents de bord d’Air Canada, ont crié leur mécontentement, jeudi, devant le bureau de circonscription, à Milton, de la ministre fédérale du Travail, Lisa Raitt.

Les manifestants ont affirmé que leurs droits étaient bafoués, la ministre Raitt ayant demandé l’intervention du Conseil canadien des relations industrielles mercredi, quelques heures avant le déclenchement prévu de la grève à Air Canada.

Cette requête a rendu illégal tout débrayage des agents de bord.

Ottawa a demandé au Conseil des relations industrielles de déterminer le niveau de services essentiels à maintenir en cas de conflit de travail, en plus d’étudier la possibilité d’imposer un contrat de travail entre les deux parties ou de les renvoyer devant un arbitre.

Le SCFP, qui représente les 6800 agents de bord d’Air Canada, s’est dit « scandalisé » par l’initiative de la ministre Raitt, qui avait menacé auparavant de faire adopter une loi spéciale de retour au travail, advenant un débrayage.

Gouvernement antisyndical ?

Les manifestants ont accusé jeudi le gouvernement conservateur de chercher à casser les syndicats pour des raisons idéologiques.

La ministre Raitt a affirmé qu’une grève des agents de bord était inacceptable, car elle aurait des effets néfastes sur l’économie canadienne. Ottawa avait évoqué la même raison pour forcer le retour au travail des postier en juin dernier.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s