Répression policière à Lyon : Commuiqué de la CGT Ste Marie (43)

Site de l’Union Départementale CGT 43 :

Pour défendre leur convention collective 51, dénoncée par la fédération patronale (FEHAP), la CGT SANTE 43 a appelé les salariés des Hôpitaux Ste Marie et les établissements non lucratifs à manifester à Lyon ce jeudi 6 octobre devant le palais des congrès… la mobilisation a été forte.

Le dialogue entre les organisations syndicales et les employeurs de la FEHAP n’a pas été constructif et a tourné court. Les salariés n’ont pas compris le mépris et l’acharnement des employeurs pour casser leurs garanties collectives. Pire, les salariés, venus nombreux de toute la France, ont du subir une répression inadmissible de la part des services de police.

La CGT Ste Marie dénonce avec force l’attitude des CRS : en utilisant sans raison la violence, la provocation et les gaz lacrymogènes, ils ont causé une panique et des incidents très graves. En effet, dans la panique, suite au gazage, une grille au sol a cédé, précipitant dans le vide (environ 5 m) trois militantes CGT de St Etienne .Elles sont atteintes de traumatismes graves et de fractures multiples .

La fédération patronale FEHAP doit tirer les conséquences de son attitude de mépris et devra assumer les graves incidents pour trois manifestantes qui ont été conduites dans un état grave à l’hôpital de LYON.

Où est passée l’éthique des employeurs de nos établissements à but non lucratifs ?

Peut-on aussi accepter que le pouvoir d’achat des salariés modestes soit baissé alors que les employeurs se rendaient ce jeudi soir à une soirée de gala dans les salons dorés de la mairie de Lyon…

Pour la CGT et les autres organisations syndicales, il est sûr que face à de tels employeurs la bataille ne fait que commencer. Les prochaines actions seront définies dans les prochains jours en recherchant partout l’unité syndicale.

Pour la CGT un seul but : obtenir une convention collective de haut niveau regroupant toutes les conventions du secteur non lucratif.

Publicités

Une réponse à “Répression policière à Lyon : Commuiqué de la CGT Ste Marie (43)

  1. Pingback: Réactions suite aux violences policières à Lyon contre les salariées du secteur médico-social | Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s