Répression à Lyon : Communiqué de Force Ouvrière

Communiqué de la FNAS Force Ouvrière, 7 octobre 2011 :

Informées de l’accident dramatique de 3 salariées, dont 2 sont grièvement blessées, en marge du congrès de la F.E.H.A.P, la Fédération Nationale de l’Action Sociale, la Fédération des Services Publics et de Santé et l’Union Nationale de la Santé Privée Force Ouvrière leur adressent tout leur soutien, ainsi qu’à leurs familles, leurs collègues et à la Fédération Santé et Action Sociale C.G.T.

Personne ne mérite de se retrouver blessé de la sorte lors d’une manifestation où les personnels exigent simplement la satisfaction de leurs revendications, en l’occurrence le maintien de leur Convention Collective. Aucun combat ne devrait être le théâtre d’un tel drame.

Force Ouvrière considère que la Fédération Patronale est totalement responsable de la dégradation du climat social qui a malheureusement abouti à cet accident par :

• son attitude méprisante envers les 5 organisations syndicales de salariés représentative durant les 15 mois de négociation paritaire qui viennent de s’écouler ;

• sa décision unilatérale de dénoncer dans la provocation la plus totale la CCNT51, contre les salariés et toutes leurs organisations syndicales ;

• le fait, que ses décisions iniques, l’oblige à se réunir sous protection policière.

C’est pourquoi la Fédération Nationale de l’Action Sociale et l’Union Nationale de la Santé Privée Force Ouvrière appellent les salariés, dans l’unité avec leurs organisations syndicales, à accélérer la préparation de la grève massive, seule issue pour faire reculer la F.E.H.A.P.

Et cela sur les bases de l’appel intersyndical unitaire qui exige clairement que la Fédération de l’Hospitalisation et d’Aide à la Personne abandonne son projet unilatéral de dénonciation de la convention collective du 31 octobre 1951 qui a été décidé dans le seul but de satisfaire aux exigences de réduction des déficits publics.

Les salariées actuellement blessées dans leur chair méritent que nous tentions tout pour gagner ce combat !

Paris le 7 octobre 2011

Voir aussi :

Publicités

2 réponses à “Répression à Lyon : Communiqué de Force Ouvrière

  1. Pingback: Lyon : l’émotion et la colère après le drame de la manif | Solidarité Ouvrière

  2. Pingback: Réactions suite aux violences policières à Lyon contre les salariées du secteur médico-social | Solidarité Ouvrière

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s