Archives quotidiennes : 04/10/2011

Education : Grève suivie à Oran

Le Temps d’Algérie, 4 octobre 2011 :

Les personnels de l’Education nationale ont répondu massivement à l’appel de la FNTE, qui a décidé d’une grève de trois jours. Hier à Oran, un grand nombre d’établissements scolaires, tous paliers confondus ont observé un arrêt de travail, «pour protester contre les tergiversations de la tutelle qui tarde à prendre sérieusement en charge la plate-forme de revendications qui lui a été soumise le 12 septembre 2011», affirme une source de cette organisation syndicale, qui relève de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA). Même si au niveau de la direction de l’éducation on reconnaît que la grève a été largement suivie, on préfère ne pas avancer de taux de suivi, «en raison des arrêts de travail partiels de certains corps au niveau de quelques établissements», notent des sources responsables.

Pour leur part, les représentants syndicaux affirment que ce mouvement de protestation, «est légitime et constitue un ultime recours au mépris affiché par la tutelle, aux attentes des personnels de l’éducation nationale». M. Khelladi, le secrétaire général de la section syndicale du CEM Rahal-Abbas, est catégorique. Le recours à la grève est la réponse idoine aux tergiversations de la tutelle.

Lire la suite

Publicités

Suez : 2.000 ouvriers du textile en grève

Grève totale à l’usine textile Miratex à Suez. 2.000 ouvriers sont en grève, revendiquant entre autres la démission du directeur corrompu.

Manifestation à Madrid contre les coupes budgétaires dans l’éducation

AFP, 4 octobre 2011 :

Des milliers d’enseignants et lycéens ont une nouvelle fois manifesté mardi à Madrid contre les coupes budgétaires dans l’éducation décidées par le gouvernement régional, et pour la défense de l’école publique. Après une première manifestation le 20 septembre, des journées de grève et des actions sporadiques, enseignants, parents et lycéens ont de nouveau défilé dans le centre de la capitale espagnole sous le mot d’ordre « école publique de tous, pour tous », vêtus des tee-shirts verts devenus le signe de ralliement du mouvement.

« A un moment où l’Espagne a besoin d’améliorer sa compétitivité, cela me semble une erreur de réduire les dépenses dans l’enseignement, ce qui est en cause c’est l’avenir de notre pays », assurait Carmen Abellan, professeur de littérature espagnole de 38 ans. « Le gouvernement véhicule l’idée que nous devons travailler deux heures de plus, mais le problème, c’est qu’il y aura moins de professeurs, nous parlons de 3.000 professeurs en moins », expliquait cette enseignante.

Lire la suite

Appel à la grève à Pôle Emploi

Une salariée de Pôle Emploi Midi-Pyrénées ayant été sanctionnée et convoquée à un conseil de discipline pour «avoir refusé de mettre en pratique une nouvelle procédure d’entretien dont la conséquence serait la dégradation du service apporté aux demandeurs d’emploi», un appel à la grève des services Pôle emploi en Midi Pyrénées a été lancé à compter du 10 octobre par les organisations syndicales CGT, FO et SUD

Grèce : Grève totale des contrôleurs aériens le 5 octobre

Buisness Travel, 4 octobre 2011 :

Du fait de la grève des contrôleurs aériens, il n’y aura aucun vols assuré au départ et à l’arrivée de l’aéroport d’Athènes le 5 octobre.

La grève devrait durer de 00h00 à 23H59.

Ce mouvement fait partie de l’appel à la grève générale lancée par les syndicats publics et privés.

Des fonctionnaires ont par ailleurs bloqué l’entrée de plusieurs ministères aujourd’hui.

Lire la suite

Mayotte : La mobilisation continue contre la vie chère

Mayotte Hebdo, 4 octobre 2011 :

Les réunions se suivent et se ressemblent, est-on tenté de dire. Ce lundi matin, jour de grève contre la vie chère et des réunions pour se sortir cette crise qui paralysent l’île. Comment faire pour que les entreprises baissent enfin les prix ? Les syndicalistes se sont entretenus avec les patrons, le préfet, l’Insee, la Smart, la CCI, le conseil général, etc. Au bout de trois heures de réunion, ils ont tenté de trouver un accord sur un calendrier de rencontres, afin de sortir de l’impasse. Les patrons veulent régler le problème sur 15 jours, tandis que l’intersyndicale propose 3 jours, du moins pour les situations d’urgence.

A priori, les réunions vont se poursuivre jusqu’en décembre, à raison d’une réunion par semaine. Certains se demandent si cette étalement dans le temps n’est pas « un moyen de noyer le poisson et qu’il fallait peut-être régler les choses une bonne fois pour toutes et rapidement ». « Un syndicaliste a échangé de manière musclée avec un grand patron de supermarché, il a fallu l’intervention du préfet pour calmer les deux hommes », nous apprend on, sans que l’on en connaisse les raisons.

Lire la suite

Grève du personnel non-académique des universités au Nigeria

Afrique en Ligne, 4 octobre 2011 :

Lagos, Nigeria – Le personnel non académique des universités publiques du Nigeria a lancé une ‘grève d’avertissement’ lundi pour exiger de meilleures conditions de travail. Un porte-parole des grévistes, Samson Ugwoka, a déclaré dimanche à la presse à Abuja, que la grève commencerait en dépit du fait que la journée de lundi était fériée à l’occasion de la célébration du 51ème anniversaire de l’indépendance du pays le 1er octobre.

M. Ugwoka est le président de l’Association des cadres des universités du Nigeria (SSANU), qui s’est associée à l’Association nationale des technologues des universités (NAAT) et à l’Union du personnel non académique des universités (NASUU) pour cette grève.

Lire la suite