Archives mensuelles : octobre 2011

La Libye vient de redéfinir la liberté : Charia pour les femmes !!

Initiative Communiste-Ouvrière, 30 octobre 2011 :

Après avoir soutenu la dictature libyenne de Kadhafi, Sarkozy réaffirme son soutien au nouveau régime de Abdel Jalil qui vient de remettre en place la Charia !

Le 23 octobre, les responsables du fameux Conseil National de Transition ont en effet annoncé, la libération de la Libye… au détriment de la libération de la femme. Curieuse définition de la liberté ! Moustapha Abdel Jalil, Président du Conseil national de transition et ancien ministre de Kadhafi, promet donc un bel avenir aux femmes libyennes. Il a annoncé que la future Constitution sera établie sur « la loi coranique », ce qui veut dire qu’elles seront tenues à l’écart de toute décision et participation à la soi-disant démocratie. C’est un bond de 40 ans en arrière pour les femmes libyennes que leur promet Abdel Jalil : le divorce sera interdit, et la polygamie restaurée.

Lire la suite

Publicités

Non aux attaques sournoises contre la Sécu !

Initiative Communiste-Ouvrière, 30 octobre 2011 :

Le principe de la sécurité sociale est simple : chaque salarié verse une proportion de son salaire, qui alimente une caisse ; cette caisse rembourse leurs frais médicaux à ceux qui en ont besoin, assurant la gratuité de soins pour tous les travailleurs, chômeurs compris. Mais aujourd’hui, on le voit chaque fois qu’on se fait soigner, chaque fois qu’on va à la pharmacie : les médicaments sont de moins en moins remboursés, il y a des dépassements de frais, les spécialistes sont de plus en plus inaccessibles et chers. Alors, on se tourne vers les mutuelles, voire les assurances, mais la facture est de plus en plus élevée et c’est souvent l’une des premières choses qui saute quand on doit comprimer le budget du foyer. Le résultat est là : les salariés les plus modestes se soignent de moins en moins, faute de pouvoir payer.

Ces derniers jours, une nouvelle attaque contre la sécu a échoué : Xavier Bertrand avait prévu, parmi d’autres mesures, de réduire l’indemnité journalière de 50 % du brut à 60 % du net, soit une baisse de 6% en moyenne. Autrement dit, il voulait réduire ce que l’on perçoit par la sécu quand on est malade. L’assemblée nationale, voyant les réactions, n’a pas voté ce point. mais c’est reculer pour mieux sauter, car le ministre prévoit déjà de nouvelles mesures : instaurer un quatrième jour de carence pour tous les salariés. Autrement dit, une journée de plus sans salaire quand vous êtes malade ! C’est comme ça, par des mesures insidieuses glissées dans les lois de finance, que le gouvernement attaque les travailleurs, en grignotant les droits petit à petit plutôt que de risquer une attaque frontale qui provoquerait une réaction massive.

Lire la suite

Mayotte : Obsèques de Ali El Anziz

Linfo.re, 31 octobre 2011 :

Ali El Anziz décédé à 39 ans au coeur des manifestations contre la vie chère à Mamoudzou le 19 octobre dernier sera inhumé ce lundi aux alentours de 12h heure locale (13 heures à la Réunion). Des centaines de personnes ont commencé à rejoindre le petit village en périphérie de la capitale, d’où était originaire le manifestant. La contre-expertise demandée par la famille a été pratiquée hier, mais les résultats n’ont pas encore été communiqués.

Alors que la sortie de crise n’est toujours pas d’actualité sur l’île aux Parfums, les obsèques de Ali El Anziz, ce manifestant de 39 ans mort le 19 octobre dernier en marge d’une manifestation contre la vie chère sont prévues vers 13 heures ce lundi. Cette cérémonie funéraire se déroulera vers 13 heures dans le petit village natal du Mahorais. dans la banlieue de la capitale. Plusieurs élus politiques et des leaders syndicaux assisteront aux funérailles. Dès midi, des centaines de personnes ont commencé à rejoindre le lieu des obsèques à pied ou en taxi, les barrages ayant été levés temporairement. Une grande prière est programmée pour rendre hommage à ce Mahorais de 39 ans.

Lire la suite

Grève des ouvriers de Cojaal dans la wilaya de Skikda

L’Expression, 30 octobre 2011 :

Plus de 400 travailleurs du consortium japonais Cojaal, chargé de la réalisation de la partie orientale de l’autoroute est-ouest, ont observé, dimanche, une grève au niveau des chantiers des tunnels situés dans la wilaya de Skikda, a-t-on constaté.

Ce débrayage d’une journée a été motivé par les «conditions de travail difficiles», selon les travailleurs.

Ces derniers ont indiqué que cet arrêt de travail est également motivé par plusieurs autres revendications liées, entre autres, à l’augmentation du salaire de base et de la prime de risque et aux récupérations.

Lire la suite

Un coup de grisou tue 29 mineurs en Chine

AFP, 30 octobre 2011 :

Nouveau drame de la mine en Chine. Un coup de grisou a tué 29 ouvriers dans la province du Hunan, dans le centre du pays.

Un coup de grisou a tué 29 personnes dans une mine de charbon du centre de la Chine, ont annoncé annonce dimanche les médias d’Etat chinois, l’agence Chine nouvelle.

Lire la suite

Manifestation des salariés d’Alyzia à Orly

AFP, 30 octobre 2011 :

Près de 70 salariés de la société Alyzia sûreté, filiale d’Aéroports de Paris (ADP), dont la plupart sont en grève depuis le 22 octobre, ont manifesté à l’aéroport d’Orly-ouest dimanche après-midi sans causer de retards sur le trafic aérien, a-t-on appris de source aéroportuaire.

Ces employés défilaient en début d’après-midi dans l’aérogare Orly-ouest, où des vols d’Air France sont perturbés par une grève d’hôtesses et de stewards, derrière une banderole portant la mention « De meilleures conditions de travail pour une sûreté de qualité », en sifflant et en tapant avec des bâtons sur des bonbonnes d’eau vides, a constaté un journaliste de l’AFP.

Lire la suite

Des dizaines de milliers de manifestants à Tel-Aviv

AFP, 30 octobre 2011 :

Plus de 20.000 manifestants ont défilé samedi soir à Tel-Aviv, selon les organisateurs de la vague de contestation sociale sans précédent qui a déferlé cet été sur Israël, selon les médias israélien.

Vidéos : Manifestation du 29 octobre à Tel Aviv :

« Le peuple demande une augmentation du budget » et « Justice sociale », pouvait-on lire sur les affiches des protestataires qui demandaient « davantage de logements publics », selon un journaliste de l’AFP.

Lire la suite