Géorgie – La police force des métallurgistes en grève à reprendre le travail

19 Septembre 2011: Cent cinquante travailleurs en grève dans l’usine sidérurgique Hercules, à Kutaisi, Géorgie, ont été forcés à mettre fin à leur grève et à reprendre le travail à l’issue d’une intervention musclée de la police hier.

Une cinquantaine de véhicules de la police réquisitionnés sous l’ordre du gouverneur local ont donné l’assaut contre les grévistes ; plus de 40 personnes ont été maintenues en garde à vue durant plusieurs heures. Des membres de la direction se sont ensuite rendus aux domiciles des travailleurs pour les menacer et la police à forcé un certain nombre de travailleurs à signer des déclarations par lesquelles ils s’engageaient à reprendre le travail.

Quand les travailleurs ont établi leur syndicat, le 4 août, l’employeur a immédiatement renvoyé six de ses représentants élus, provoquant une grève d’avertissement des travailleurs le 2 septembre. Suite au licenciement de plusieurs autres travailleurs, les salariés ont lancé une grève totale et plusieurs membres du personnel ont également entamé une grève de la faim.

« La répression étatique de la liberté syndicale en Géorgie ne cesse de s’aggraver. La conduite de ce gouvernement s’apparente à celle d’une dictature totalitaire et ne devrait pas être tolérée par la communauté internationale », a déclaré Sharan Burrow, secrétaire générale de la CSI.

Ituc Csi Igb, 19/09/2011.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s