Archives quotidiennes : 13/09/2011

Egypte : Victoire pour les ouvriers de la compagnie textile Muhalla

Une conversation téléphonique  avec Hisham Foard, militant ouvrier et membre dirigeant du Parti ouvrier démocratique (Egypte) nous a appris que les ouvriers de la compagnie textile Muhalla avaient gagné en forçant le gouvernement à prendre un décret qui entérine toutes leurs revendications. Après la menace d’une grève qui aurait paralysé la plus grande usine textile du Moyen-Orient et entrainé de larges sections de la classe ouvrière en Égypte, le gouvernement a accepté de négocier avec les travailleurs.

Lire la suite

Plouédern : Grève des ouvriers de l’Industrielle du Ponant

Le Télégramme, 13 septembre 2011 :

Hier, les salariés de l’Industrielle du Ponant, entreprise de tôlerie, chaudronnerie, mécanique et peinture installée à Plouédern (80 employés) ont démarré un mouvement de grève pour protester contre le non-versement de leur salaire du mois d’août. Ils entendent poursuivre leur action tant que «leurs comptes ne seront pas crédités». Selon les ouvriers, la société aurait des commandes mais arriverait difficilement à les honorer, les fournisseurs refusant de livrer le matériel.

Reprise du travail chez Carat Duchatelet

RTC, 13 septembre 2011 :

Les travailleurs de la carrosserie Carat Duchatelet , réunis en assemblée générale ce lundi après-midi, ont décidé de reprendre le travail. Pour rappel, ils avaient débrayé la semaine dernière suite au licenciement d’un travailleur.

Selon le délégué FGTB Métal Mario Tamma, cette décision a été prise parce que cette grève devenait financièrement intenable pour les travailleurs. De plus, ces derniers ne voulaient pas que ce mouvement devienne un prétexte pour la direction de démontrer les mauvais résultats de l’entreprise. La délégation syndicale continue à mener le combat pour la réintégration du travailleur.

Colère des agents de sécurité au Cameroun

Le Jour, 13 septembre 2011 :

Les travailleurs du secteur de gardiennage ont fait un sit-in hier devant le ministère du Travail et de la Sécurité sociale.

Une cinquantaine d’hommes et femmes exerçant dans le secteur du gardiennage au Cameroun, ont organisé hier une marche autour du périmetre abritant les immeubles ministériels des Finances et du Travail.

Lire la suite

Fin de la grève à 20 Minutes Grenoble

Lyon Capitale, 13 septembre 2011 :

Après trois semaines de grève, les journalistes de l’édition grenobloise de 20 minutes ont repris le travail ce dimanche. Les trois salariés ont obtenu une augmentation de 2% de leur salaire à compter du 1er octobre, soit 28 euros net, et le remboursement de leurs frais de transport jusqu’alors à leur charge. Ils demandaient une hausse salariale de 100 euros net – un montant rabaissé à 70 euros au fil des discussions. Ils ont aussi obtenu l’achat d’un téléphone et d’un appareil photo.

Au cours de leur mouvement de grogne, les journalistes avaient révélé qu’ils percevaient seulement une rémunération de 1400 euros net pour une charge de travail évaluée à 60 heures hebdomadaires. « La fin de ce mouvement ne signifie aucunement que nous soyons pleinement satisfaits des avancées obtenues. il s’agit clairement dun compromis », souligne le communiqué des trois professionnels. « La direction de 20 minutes a clairement fait le choix de ne pas prendre position dans ce conflit, en renvoyant au fait que nous étions salariés par Pleins Titres », ajoutent-ils. Une agence de presse qui a selon eux « misé sur un enlisement du conflit ».

Osny : La grève des travailleurs de Sogeres reconduite

Le Parisien, 13 septembre 2011 :

Du fromage à tartiner, du pain, des chips et des biscuits. Voilà le menu servi hier midi aux 4200 enfants des écoles maternelles et primaires de Cergy qui devaient déjeuner à la cantine. Ils ne sont pas les seuls : au total, plus de 22000 repas destinés aux écoles, aux maisons de retraite et aux crèches de plusieurs communes de l’agglomération de Cergy-Pontoise mais aussi de Taverny, L’Isle-Adam, Saint-Prix, Saint-Gratien, Bessancourt et même des Yvelines, des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et de l’Essonne ne sont pas arrivés à bon port.

A voir la pagaille provoquée hier matin dans les communes, il faut croire que la quarantaine de salariés de la Sogeres, emmenés par la CGT, ont réussi leur coup. Ils espèrent ainsi faire pression sur leur employeur pour obtenir de meilleures conditions de travail et une augmentation des salaires.

Lire la suite

La rentrée scolaire en playmobils

Vidéo réalisée par le Collectif Parents et Enseignants en Colère de Besançon et du Doubs.