Grogne à l’hôpital de Perpignan

L’Indépendant, 3 septembre 2011 :

La mobilisation sociale ne faiblit pas à l’hôpital de Perpignan. Pour la cinquième fois depuis juillet, le personnel s’est mis en grève hier. Il s’agissait des brancardiers, des liftiers, des coursiers et des aides-soignants du bloc opératoire. En tout, une centaine de salariés ont manifesté leur désappointement devant les portes de la direction de l’hôpital. Ils dénoncent « une dégradation des conditions de travail notamment due à des effectifs trop faibles. On est soumis à des cadences de travail trop fortes, alors que d’autres services se posent sérieusement des questions quant à leur avenir », affirme Daniel Maiquez pour la CGT du centre hospitalier de Perpignan.

Des avancées minimes

A 11 h hier matin, une délégation a été reçue par Vincent Rouvet, directeur de l’hôpital. « Il y a quelques avancées minimes sur l’avenir de certains services et sur le dialogue social, mais rien en ce qui concerne les effectifs. Il affirme qu’il est muselé budgétairement et qu’il n’a plus de marges de manoeuvre ». Les différents services pourraient reconduire le mouvement la semaine prochaine. Les responsables syndicaux n’excluent pas de se rendre à Montpellier à l’Agence régionale de santé (ARS), l’organisme de tutelle de l’hôpital de Perpignan pour faire entendre leurs voix.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s