Archives quotidiennes : 30/08/2011

Société Générale : Deux salariés se suicident

D’après France Soir (30 août 2011), deux salariés de la Société générale se sont suicidés au mois d’août sur leur lieu de travail, l’un en Alsace, l’autre en région parisienne, a annoncé hier la direction.

Le premier suicide a eu lieu le 9 août sur le site de Schiltigheim (Bas-Rhin) et concernait un salarié de 49 ans qui travaillait dans les services informatiques du centre monétique du groupe. « Il s’est jeté de la terrasse de l’immeuble en plein midi », a expliqué à l’AFP un responsable syndical CFDT. Le second suicidé, âgé de 58 ans, s’est pendu dans un local technique, dans l’après-midi du 24 août, dans les locaux de la Société générale de Val de Fontenay, à Fontenay-sous-Bois (Val-de-Marne).

Lire la suite

Quimper : Les travaillerurs de Père Dodu remontés

Ouest-France, 30 août 2011 :

Les salariés de l’atelier « saucisses » de Père Dodu protestent contre de probables journées de travail le samedi.

Travailler le samedi ? Il n’en est pas question pour eux. Une trentaine de salariés de l’usine Père Dodu a manifesté son mécontentement contre la direction hier devant leur usine. L’entreprise du groupe Doux veut faire travailler les employés de l’atelier « saucisses » quatre samedis sur cinq et ce, sans aucun avantage salarial, selon les salariés. Raison invoquée : une augmentation de l’activité de production de l’atelier en question.

Lire la suite

La Réunion : Grève jeudi des salarié(e)s des Finances Publiques

Zoom 974, 30 août 2011 :

Davantage de travail et en parallèle des vagues de suppressions d’emplois, la pression va croissant chez les agents de la Direction Régionale des Finances Publiques.

Une intersyndicale Union SNUI-SUD Trésor, CFDT, CGTR et FO appelle l’ensemble des personnels des Finances Publiques à déserter leur poste le 1er septembre et à descendre dans la rue pour exprimer un malaise « de plus en plus profond ». Les syndicats souhaitent un changement en profondeur du pilotage, du management, et des indicateurs au sein de l’administration « pour que le quotidien des agents devienne supportable ».

Lire la suite

Plus de 8 millions de pauvres en France

Midi Libre, 30 août 2011 :

La proportion de personnes vivant sous le seuil de pauvreté, soit avec moins de 954 euros par mois, a augmenté en 2009 pour atteindre 13,5% de la population habitant en France métropolitaine, et ce, à cause de la crise, selon la dernière étude de l’Insee à ce propos, publiée mardi.

En 2009, 8,2 millions de personnes étaient considérées comme pauvres, contre 7,84 millions en 2008, ce qui représentaient alors 13% de la population, détaille l’Institut de la statistique. « L’augmentation du nombre de personnes pauvres peut être rapprochée de la hausse du chômage induite par la crise » déclenchée en 2008, commente l’Insee.

Lire la suite