Archives quotidiennes : 29/08/2011

Chili : La police admet avoir tiré sur le jeune tué

AFP, 29 août 2011 :

La police chilienne a reconnu lundi qu’un de ses membres avait fait usage de son arme dans un quartier populaire de Santiago où un adolescent est mort jeudi soir au cours de violences entre jeunes et police au terme d’une grève nationale de 48h. Le chef de la police métropolitaine, le général de police Jose Luis Ortega a annoncé qu’après enquête, il avait été établi qu’un sous-officier chef de patrouille « avait fait usage de son arme » à deux reprises.

Le policier, qui a été mis à pied, « a signalé qu’il n’avait pas tiré vers un groupe de personnes, mais en l’air », a précisé le chef de la police de Santiago, tout en précisant que le sous-officier avait ensuite nettoyé son arme et remplacé les munitions manquantes sans rédiger de rapport.

Lire la suite

Publicités

47 900 chomeurs radiés en juillet !

L’Humanité, 26 août 2011 :

Alors que le chômage a encore augmenté en juillet, totalisant 36 100 nouveaux demandeurs d’emploi, il faut ajouter 47 900 chômeurs qui ont été rayés des listes de Pôle emploi. Des radiations administratives, résultat de la dématérialisation du service public.

Les radiations administratives ont augmenté de 25% au mois de juillet. Selon le syndicat SNU, ces radiations inhabituelles à cette période de l’année, seraient fortement liées à la dématérialisation des courriers de Pôle emploi. Proposée par la direction au management en juin 2011, cette dématérialisation a été présentée comme une simple modernisation du service. Plus problématique, parmi les courriers concernés, se trouvent les convocations et les avertissements avant radiation. Ces derniers demandent aux personnes inscrites à Pôle emploi absentes à un entretien de se présenter dans les quinze jours pour justifier de cette absence.

Lire la suite

Une rentrée avec plus d’élèves…. Et moins de profs

Edito Web, 29 août 2011 :

France : «C’est une rentrée assez inédite du point de vue des chiffres, avec 79.536 élèves en plus pour 4.800 profs en moins. En comparaison, en 2007 il y avait 6.100 profs en moins, mais aussi 46.500 élèves en moins», a déclaré Frédérique Rolet, co-secrétaire générale du Snes, lors d’une conférence de presse. C’est la première fois depuis au moins huit ans que le nombre d’élèves augmente en lycées généraux et technologiques, selon le Snes. «80.000 élèves de plus, c’est sans précédent. Avec moins de moyens et moins de jeunes profs qu’on en attendait, c’est quelque chose qui ne peut pas ne pas poser de graves problèmes dans un certain nombre d’établissements», a ajouté Daniel Robin, autre co-secrétaire général, ce qui justifie selon le Snes l’appel unitaire à la grève du 27 septembre.

Saint-Louis : Les TOS du collège Leconte de Lisle en grève

CGTR Education, 29 août 2011 :

Ce matin, sept des huit TOS du collège Leconte de Lisle de Saint-Louis se sont mis en grève. Ils réclament davantage de personnel. Ils ont été reçu par Claude Hoarau qui s’est engagé à les soutenir.

Ce matin, le personnel TOS (techniciens, ouvriers de services) a décidé d’entamer une grève au collège Leconte de Lisle de Saint-Louis. Les sept grévistes souhaitent être reçus par Nassimah Dindar, la présidente du Conseil général, puisque leur statut relève de la compétence du Département. Ils réclament davantage de personnel pour ce collège qui dénombre environ 960 élèves.

« On interpelle Madame la Présidente pour avoir de moyens supplémentaires afin d’assurer au mieux la sécurité, la salubrité et l’hygiène des salles de classe de l’établissement. Par ailleurs, on demande également au rectorat des moyens supplémentaires pour la surveillance. (…) Ça pose problème dans une cité qui est touchée par des problèmes de racket. (…) On a été voir le maire pour qu’il puisse intercéder dans ce dossier », souligne Patrick Corré, le secrétaire général de la CGTR Educ’Action.

Lire la suite

Se mobiliser pour empêcher l’expulsion de Mitra Kahrom

Suède : Nous venons d’apprendre que l’expulsion de Mitra Kahrom, opposante iranienne au régime islamique, refoulée du droit d’asile et actuellement en centre de rétention, était prévue pour le 2 septembre 2011. En plus des risques pour sa vie et sa sécurité suite à son engagement politique si elle retourne en Iran, son mari vient en plus de déposer plainte contre elle pour adultère, ce qui est passible de la peine de mort par lapidation en Iran. Il n’y a pas de temps à perdre pour se mobiliser contre son expulsion.

Mobilisation contre l’expulsion de Ali Mansouri en Suède

Le 26 août, l’expulsion de Ali Mansouri, jeune opposant au régime islamique et membre de la minorité arabe du Khuzestan discriminée par le régime, a été empêchée in extremis par une mobilisation à l’aéroport.

Mobilisation à l'aéroport

Sur son blog, la section de Stockholm du Rättvisepartiet Socialisternas (Parti Socialiste de la Justice, section suédoise du Comité pour une Internationale Ouvrière) relate ce moment de mobilisation et de solidarité :

« Dès le matin, le Mouvement pour le Droit d’Asile (comprenant l’Association Internationale des Réfugiés Iraniens, le Front de Libération de l’Iran, le Parti Socialiste de la Justice, Action contre les expulsions d’Uppsala et Aucun être humain n’est illégal) se sont retrouvés à l’aéroport et ont distribué des tracts aux passagers passant le contrôle de sécurité dont beaucoup ont promis qu’ils demanderaient au capitaine de refuser l’embarquement de Ali.

Lire la suite

Affaire DSK : vous avez dit crédibilité ?

A propos de « l’affaire DSK », un très bon article de Pierre Rousset publié le 24 août par Europe Solidaire Sans Frontières :

Les poursuites pénales contre Dominique Strauss-Kahn sont abandonnées car la plaignante ne serait plus assez « crédible ». Sans pour autant justifier sa reculade, on peut comprendre le dilemme d’un procureur qui doit, aux USA, présenter un dossier d’accusation « au-delà du doute raisonnable » (et non en appeler à « l’intime conviction » des jurés) et qui sait qu’il aura contre lui les meilleurs cabinets d’avocats et agences de détectives que l’argent peut offrir. Mais l’on s’étonne que tant de commentateurs qui glosent sur les « mensonges » de la femme de ménage ne se posent pas la question de la crédibilité de… Dominique Strauss-Kahn.

Que sait-on aujourd’hui sans doute aucun ? Qu’il y a bien eu rapports sexuels et que l’affaire a duré de 7 à 9 minutes. Pour la défense de Strauss-Kahn, il s’agirait de rapports « consentis ». Alors, essayons d’imaginer la scène.

Lire la suite