Afrique du Sud : «Marche des salopes» contre le viol

Associated Press, 20 août 2011 :

Le Cap : Quelque 2000 femmes portant de la lingerie par-dessus leurs vêtements ont manifesté au Cap samedi pour dénoncer l’excuse de la tenue vestimentaire de la victime souvent invoquée par les agresseurs sexuels, dans une Afrique du Sud où le viol est devenu un fléau national. Cette manifestation s’inscrivait dans le cadre d’une campagne internationale baptisée «SlutWalks», les «Marches des salopes».

Les manifestantes étaient accompagnées par quelques hommes, dont certains portaient la minijupe en signe de solidarité, et des enfants. On pouvait notamment lire sur les banderoles: « Les violeurs violent les gens, pas les vêtements » ou « Les hommes faibles violent ».

Les « Marches des salopes » sont nées à Toronto, au Canada, après les commentaires d’un policier pour lequel les femmes ne seraient pas violées si elles ne s’habillaient pas comme des « salopes ».

« Il est très important que les femmes comprennent qu’on ne doit pas les priver de leur dignité », a expliqué l’une des manifestantes du Cap, Tayla Orgill.

Selon les statistiques officielles les plus récentes, plus de 55.000 viols et agressions sexuelles ont été signalés à la police entre 2009 et 2010, et le nombre d’agressions sexuelles contre des femmes a augmenté de près de 20% en un an.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s