Reconnaissance des droits syndicaux des mineurs et métallurgistes géorgiens chez Euroasian Steels

Le Syndicat des travailleurs de l’industrie métallurgique, minière et chimique, fait une fois encore rétablir les droits au travail et rendre leur dignité aux travailleurs de la métallurgie de ce pays d’Asie centrale.

Le 2 août, après une réclamation officielle contre des conditions de travail déplorables au directeur-gérant d’Euroasian Steels LLC, à Kutaisi, l’entreprise a accepté de reconnaître le syndicat en tant que porte-parole des 400 travailleurs et de s’attaquer à résoudre les problèmes.

Depuis deux ans, le syndicat mène une campagne de recrutement agressive en Géorgie par des actions directes et il a réussi à obtenir le respect des droits au travail de milliers de mineurs et d’ouvriers de la métallurgie.

Cette fois, le directeur d’Euroasian Steels a annoncé au Président du syndicat, Tamaz Dolaberidze, qu’il respectera la décision des salariés de se syndiquer, en soulignant qu’ils ont le droit d’adhérer à une organisation de leur choix. Le 6 août, le syndicat a déposé une liste de 14 noms de travailleurs qui composeront le comité syndical. Tamaz Dolaberidze a dit avoir l’intention d’avertir la direction et les autorités que ces personnes sont des délégués d’atelier légitimes et que toute tentative pour les licencier, les punir ou gêner leurs activités constituerait une violation des droits de l’ensemble du personnel.

Avec l’aide de l’ICEM et de la Confédération géorgienne des syndicats (GTUC), le Syndicat des travailleurs de l’industrie métallurgique, minière et chimique s’est rapidement imposé comme défenseur des droits des travailleurs dans le pays. Au début de l’année, il a obtenu sa reconnaissance pour 1.500 mineurs de Geo-Coal avant de leur obtenir des hausses de salaires considérables par la négociation collective. Pour plus de détail sur cette histoire, voir ici.

Au printemps 2010, le syndicat ainsi que l’ICEM et la GTUC avaient déjà obtenu les droits syndicaux et une convention équitable pour 5.800 salariés des mines de Zestafoni Ferroalloys et Georgian Manganese (Voir le résumé decette action). Dans les deux cas, les travailleurs avaient obtenu la reconnaissance du syndicat et des hausses des salaires et des prestations par des actions de grève.

C’était peut-être un message qu’a compris cette fois Euroasian Steels, aussi connue sous le nom de Hercules Steel dans la ville de Kutaisi, dans le centre-ouest de la Géorgie, à 220 kilomètres de Tbilissi. Elle appartient au groupe Euroasian Ventures de Dubaï, lui-même propriété du douzième aciériste indien, Manaksia Ltd.

Le laminoir de Kutaisi a été construit en 2008 et est entré en service au printemps suivant. Il produit des barres à béton et des billettes d’acier pour un marché couvrant la Géorgie, le Kazakhstan, l’Arménie et l’Iran. On y a inauguré une deuxième ligne de production fin 2009.

Les travailleurs avaient déclenché un arrêt de travail spontané en juillet 2010 pour protester contre les arriérés de salaires. Sept dirigeants ouvriers avaient alors été arrêtés et emprisonnés pendant 20 jours. Les revendications actuelles portent sur un nombre excessif d’accidents du travail, principalement des brûlures, sans possibilité de traitement adéquat sur site, sur une durée de travail hebdomadaire pouvant atteindre 80 heures, sur le refus d’accorder des congés payés à des travailleurs, sur la non-tenue de registres des heures prestées, sur le non-paiement de primes d’heures supplémentaires et sur la non-indexation des salaires depuis l’entrée en service du laminoir.

L’ICEM continuera à surveiller les mesures prises par la direction à Kutaisi et s’efforcera de venir en aide aux travailleurs et à son affilié géorgien de toutes les manières possibles.

Fédération internationale des syndicats de travailleurs de la chimie, de l’énergie, des mines et des industries diverses, 15/08/2011

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s