Louvain-la-Neuve : La grève se poursuit chez Clariant

Rassemblement de solidarité devant l’usine Clariant à Louvain-la-Neuve le mercredi 17 août à 9 H 30.

RTL Infos, 16 août 2011 :

Le piquet de grève de la FGTB était toujours en place mardi à l’entrée de l’entreprise Clariant Bénélux, à Louvain-la-Neuve. L’entreprise devait reprendre ses activités après les congés annuels mais une assemblée générale des ouvriers organisée en matinée a décidé de prolonger le mouvement de grève entamé avant les congés. Aucune activité de production n’a donc repris, mais les employés ont par contre pu entrer dans l’entreprise.

La direction de Clariant avait annoncé, à deux jours des congés annuels, son intention de licencier deux délégués de la FGTB. Elle invoquait une rupture du lien de confiance alors que du côté syndical, on estime que la véritable motivation du licenciement est le fait que les délégués syndicaux concernés faisaient leur travail de délégués, en demandant que les différentes législations soient respectées au sein de l’entreprise. La FGTB exige donc l’annulation de ces licenciements.

Une tentative de conciliation en urgence, fin juillet, n’a rien donné et un piquet de grève a été maintenu durant les congés annuels, ce qui a contrecarré les travaux de maintenance prévus au sein de l’entreprise. La direction n’a toutefois pas repris contact avec les syndicats. Mercredi à 9h30, la FGTB qui dénonce les menaces sur la liberté syndicale organise une action nationale devant l’entreprise. La secrétaire générale de la FGTB, Anne Demelenne, y prendra la parole.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s