Arlon : Manifestation du personnel infirmier

RTBF, 12 août 2011 :

Belgique : Explosion des heures supplémentaires et surcharge de travail… Certains services infirmiers des hôpitaux de la province sont quasiment à bout. C’est du moins ce qu’ont clamé haut et fort certains membres du personnel, ce jeudi, devant la clinique d’Arlon.

Une centaine de membres du personnel de Vivalia, l’intercommunale de soins de santé de la province de Luxembourg, ont manifesté ce jeudi après-midi devant la clinique d’Arlon.

Un rassemblement qui a répondu à l’appel de la CSC-services publics. Le personnel infirmier a dénoncé ses conditions de travail et le manque criant de personnel infirmier. Cette pénurie entraîne, selon le syndicat, une multiplication des heures supplémentaires et une surcharge de travail pour les membres du personnel.

Une délégation de la CSC a été reçue en fin d’après midi par deux représentants de la direction de Vivalia. Ceux-ci ont reconnu qu’il manquait actuellement l’équivalent de 50 temps plein pour que les effectifs de l’intercommunale soient au complet. L’intercommunale a pourtant engagé 88 personnes au cours du premier trimestre 2011. Mais elle doit faire face dans le même temps à de nombreux départs du personnel vers des hôpitaux du Grand-duché de Luxembourg, plus rémunérateurs et donc plus attractifs.

La direction a proposé de réfléchir au recrutement supplémentaire d’aide-soignants ou la création d’équipes mobiles pour le soutien au personnel infirmier. Une nouvelle réunion sera organisée le 14 septembre prochain pour proposer de nouvelles solutions à ces problèmes et renforcer l’attractivité des postes d’infirmiers au sein de l’entité.

Publicités

Une réponse à “Arlon : Manifestation du personnel infirmier

  1. « plus rémunérateurs et donc plus attractifs… » le leitmotiv de vivalia, tellement plus simple que de se remettre en question. Certes de meilleurs salaires, mais surtout de meilleures conditions de travail et un respect de l’employé, deux critères totalement absents chez vivalia !!! Travailler sans relâche, sans pause par manque de temps, ne pas manger, ne pas avoir le temps d’aller à la toilette sur une journée de parfois 10 heures et être au top pour soigner les gens, c’est tout simplement impossible. Pas de vie de famille possible, un stress constant, aucune considération … donc une seule solution, face à une direction qui préfère ignorer le problème et parler de rentabilité, partir pour trouver mieux (la plupart du temps avec beaucoup de regrets).

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s