Menace de grève contre les autoroutes à péages à Johannesburg et Pretoria

JOHANNESBURG – le gouvernement sud-africain a donné son feu vert jeudi à l’introduction controversée de péages sur les autoroutes de la région de Johannesburg et Pretoria, provoquant une levée de boucliers immédiate des syndicats qui ont menacé d’appeler à la grève.

Le principe des péages avait été retenu en 2007, dans le cadre d’un vaste plan d’amélioration et d’élargissement des autoroutes de la région, notoirement encombrées. Leur revenu doit permettre de rembourser les quelque 20 milliards de rands (2 milliards d’euros) que l’agence des routes nationales a empruntés pour les travaux.

Mais la publication des futurs tarifs, en février, avait suscité de très nombreuses protestations.

Le gouvernement avait retardé la mise en service des portiques de péage et accepté une réduction des tarifs.

Il a aussi renoncé à faire payer les bus et les taxis collectifs –utilisés par les travailleurs noirs–, dont la puissante organisation menaçait de bloquer le pays.

Il n’a pas indiqué jeudi quand la mise à péage serait effective mais le puissant Congrès des syndicats d’Afrique du Sud (Cosatu), allié de l’ANC, s’est immédiatement dit choqué, estimant que l’opposition massive aux péages a été complètement ignorée.

S’il n’y a pas de changement dans la politique du gouvernement (…), nous organiserons des marches, des manifestations et des blocages, et nous ferons grève si les péages ne sont pas abandonnés, a-t-il menacé dans un communiqué.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s