Israël : Protestations et pressions policières

Pour samedi prochain (13 août), au lieu d’une manifestation de masse à Tel Aviv, ce sont des manifestations dans les villes de province qui sont prévues. C’est ainsi que le syndicat des étudiants de l’Université Ben Gourion du Néguev organisera une manifestation à Beer Sheva. Cette manifestation sera précédée d’autres manifestations et rassemblements à Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa et Kyriat Shmona.

Ori Beriyon à sa sortie de garde à vue le 9 août

Le syndicat national des étudiants a déclaré que les manifestations de samedi prochain revendiqueront l’arrêt des privatisations et une limite au travail temporaire. Une nouvelle revendication a aussi ajouté, celle de la baisse du prix de l’électricité. En effet, dimanche dernier, le gouvernement a annoncé une hausse de 10% du prix de l’électricité, mesure qui devrait prendre effet la semaine prochaine. Suite à l’annonce de cette mesure, 200 personnes environs ont manifesté à Jérusalem depuis le campement à Gan Hasus jusqu’à la résidence du premier ministre Netanyahou.

Les manifestants scandaient « nous voulons la justice, pas la charité », « le peuple veut la justice sociale », « Bibi rentre chez toi », et, portant des drapeaux rouges, ils avaient aussi des banderoles avec des slogans comme « ce n’est pas une erreur, c’est une politique », « le peuple veut un avenir » et « Bibi, nous ne pouvons pas payer ton prix ».

Mardi 9 août, des centaines d’Israéliens et de demandeurs d’asile africains se sont rassemblés pour un concert en plein air dans le sud de Tel Aviv en solidarité avec  Ori Beriyon, un militant de la communauté éthiopienne d’Israël, qui avait été arrêté plus tôt dans la journée. Ori Beriyon est soupçonné d’avoir agressé un officier de police.

Ori Beriyon, 28 ans, nie les accusations portées contre lui. Mardi, en fin de journée et après sa sortie de garde-à-vue, il a déclaré au journal Haaretz, « il y a quelques heures, j’ai été arrêté par la police pour avoir traversé la route en dehors des clous (NdT : pour « jay-walking »). Ils m’ont menotté et traité avec brutalité ». Il a également déclaré : « Personne ne peut me briser, personne ne peut prendre mon esprit. Je leur ai dit. Vous pouvez emmener mon corps, mais je serais toujours là pour la lutte ».

Une semaine et demi après le premier campement de protestation installé Boulevard Rothschild à Tel Aviv,  alors que des campements se sont organisés à travers le pays, Ori Beriyon a participé à l’organisation de celui  du Parc Levinsky, dans les quartiers sud de Tel Aviv. Ce campement a fait venir des habitant(e)s des quartiers pauvres du sud de Tel Aviv, dont des demandeurs d’asile africains sans-abris. La revendication principale de ce campement est un logement pour tous sans discrimination de nationalité.

Ori Beriyon a organisé un groupe d’Ethiopiens israéliens pour venir soutenir le campement du parc Levinsky puisque cette communauté représente le secteur le plus pauvre de la société israélienne.

Le campement du parc Levinsky a subi des confrontations répétées avec la police depuis son installation le 24 juillet. Des fonctionnaires de la ville ont, à deux reprises, expulsé les militants présents et ont confisqué leurs tentes, mais à chaque fois le campement à été réinstallé. Depuis, le campement a grossi, passant d’une dizaine de tentes à plusieurs douzaines avec une cantine commune.

Des militants d’autres campements de Tel Aviv ont déclaré que leurs tentes avaient aussi été confisquées dans la journée de mardi. Le maire de la ville, Ron Huldai, a déclaré publiquement dimanche que les militants avaient certes le droit de protester en public mais pas de « squatter indéfiniment l’espace public ». Selon des militants, des huissiers de la municipalité ont tenté de confisquer des tentes dans deux campements situés au nord de la ville mardi matin.

Source : Parti Communiste d’Israël, 10 août 2011

Une réponse à “Israël : Protestations et pressions policières

  1. Pingback: Palestine occupée 11/08/2011 « Palestine en Question

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s