Archives quotidiennes : 09/08/2011

Swissmetal : Des parachutes dorés pour les anciens managers

Suisse : Alors que les ouvriers de Swissmetal ne savent pas s’ils seront payés en août, on apprend que quatre anciens managers se sont octroyés plusieurs millions de francs suisses de parachutes dorés !

Le Matin, 8 août 2011 :

Les employés qui ont repris le travail hier matin à Reconvilier (BE) et les élus locaux sont révoltés par les parachutes dorés qui auraient été versés à l’ancienne direction.

Les parachutes dorés qui auraient été versés à quatre anciens managers de Swissmetal ne scandalisent pas seulement la classe politique: les premiers écœurés sont les ouvriers de la fonderie Boillat de Reconvilier (BE), qui ont repris le travail hier matin à 5 h après deux semaines de vacances.

«Se sont-ils licenciés eux-mêmes après s’être octroyé des indemnités de départ?» s’interroge un salarié, en conversation avec un syndicaliste. Des millions ont-ils été versés aux anciens dirigeants quelques semaines avant que l’entreprise ne soit menacée de faillite? Hier, la direction du groupe métallurgique n’a ni confirmé ni démenti l’information de la SonntagsZeitung.

Lire la suite

Perpignan : Victoire syndicale à Auchan

L’Express, 6 août 2011 :

La justice vient d’interdire à Auchan d’ouvrir son magasin de Perpignan le dimanche, comme le géant français de la distribution avait commencé à le faire cet été, a-t-on appris samedi de sources syndicales.

Pour les syndicats qui avaient saisi le juge des référés, et pour leurs avocats, il s’agit d’une décision applicable partout ailleurs en France. Ils y voient la victoire du droit au repos dominical contre les atteintes de la grande distribution.

La direction de l’hypermarché de Perpignan a dit samedi à l’AFP son intention de faire appel du jugement rendu vendredi.

Lire la suite

Natalya Sokolova condamnée à 6 ans de prison

Dans un article de Radio Free Europe du 8 août 2011, on apprend que Natalya Sokolova, avocate des ouvriers du pétrole en grève à l’Ouest du Kazakhstan, a été condamnée à 6 ans de prison pour « incitation à l’agitation sociale ». La peine interdit également à Natalya Sokolova toute activité juridique ou sociale pendant trois année après sa sortie de prison.

Natalya Sokolova avait apporté un soutien juridique aux ouvriers des champs de gaz et de pétrole de Qarazanbas dans la région de Manghystau. Elle avait été arrêté en mai après le début de la grève. Le 24 mai, elle avait été reconnue coupable « d’organisation d’un rassemblement de masse non-autorisé » devant les locaux de la police à Aqtau et condamnée trois jours plus tard à huit jours de prison.

Le 1 juin, une fois sa peine terminée, elle n’a pas été liberté, mais elle a été inculpée une nouvelle fois par les autorités de la région de Manghystau pour « incitation à la haine sociale » et maintenue en détention.

Lire la suite

La lutte continue en Israël

Après les protestations historiques du samedi 6 août, les protestations continuent quotidiennement en Israël.

Immense banderole (32 mètres de haut) lors de la manifestation du 6 août à Tel Aviv où on peut lire "classe ouvrière" (working class)

Le dimanche 7 août, environs 1.300 parents se sont rassemblés pour des « marches des poussettes » dans les villes de Givatayim, Carmiel, et Pardes Hanna. A Givatayim,700 personnes ont manifesté contre le prix élevé nécessaire pour s’occuper des enfants en Israël. Une manifestation similaire a rassemblé 300 personnes à Carmiel, où, en fin de manifestation, une tente de protestation a été dressée pour les familles dans la ville.

Lire la suite

Ile de la Réunion : Mécontentement chez les salariés de Cotrans

Zoom 974, 9 août 2011 :

Depuis lundi après-midi, une majeure partie des salariés de Cotrans Réunion a débuté un mouvement de protestation. A Saint-Denis, ce lundi matin, une trentaine de grévistes sur 268 répartis dans les trois sites (Saint-Denis, Le Port et Saint-Pierre) a établi un piquet de grève en face des locaux.

Mécaniciens, secrétaires, employés du service lavage ou des pièces détachées… Tous revendiquent plus de considération de la direction qui depuis la première réunion NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) du 6 juin dernier refuse d’accorder une revalorisation des salaires au niveau du coût de la vie, soit 2,2%. « Encore hier, on a demandé 2,2%, la direction reste à 1,8% », indique le délégué syndical CGTR, Frédéric Aracksing. A Saint-Pierre, c’est la CFDT qui mène le combat. Là, les revendications sont portées à 3%.

Les grévistes décideront en fin de journée s’ils poursuivent leur mouvement.

Suède : Halte aux expulsions d’opposants iraniens !

CGT ADDSEA, 9 août 2011 :

Après que la tentative d’expulsion de Sanan Ashrafi, réfugié politique iranien, par les autorités suédoises a heureusement été annulée, deux autres opposants iraniens sont actuellement menacés d’être expulsés vers l’Iran par les autorités suédoises. Il s’agit de Navid Mirpourzadeh (numéro de dossier : 112408447) et de Peyman Najafi (numéro de dossier : 1346710).

Navid Mirpourzadeh a été arrêté le 2 août. Le gouvernement suédois souhaite l’expulser. Navid est le coordinateur en Suède de l’International Coalition for the Rights of Iranian Refugees (ICRIR) qui s’occupe justement des réfugiés politiques iraniens.

Peyman Najafi a une histoire bien documentée de militantisme contre la République Islamique ; par exemple, c’est un militant du Mouvement Démocratique Yarsan, et il a écrit de nombreux textes contre le régime en tant que membre de cette organisation. Il tient également un blog où il a publié ses textes contre la République Islamique d’Iran. Son expulsion est programmée pour le 12 août et le gouvernement suédois a d’ores et déjà acheté le billet d’avion à destination de Téhéran.

Lire la suite

Besançon : Contre la politique raciste à l’encontre des Roms de Roumanie

CGT ADDSEA :

Après une première interpellation de la préfecture le 30 juin 2011, la mobilisation continue pour permettre au Roms de Roumanie vivant à Besançon d’avoir une solution d’hébergement suite à la décision de fermer le dispositif d’hébergement d’urgence du CCAS. La réponse de la préfecture est… d’envoyer des OQTF à ces personnes.

Malgré les vacances d’été, la mobilisation continue. Prochain rassemblement devant la Préfecture de Besançon le mardi 9 août à 17 heures 30.

Lire la suite