Archives quotidiennes : 28/07/2011

Drôle de cuisine chez Sodexo

Au Brésil, le numéro un mondial de la restauration se voit reprocher de graves entorses au droit du travail pour avoir multiplié les entraves à l’égard des syndicats.

En chiffres
Chaque jour dans le monde, 50 millions de personnes ont recours aux services de Sodexo : cantines, gestion de services hospitaliers, fourniture de repas et de support logistique aux armées, services aux établissements pénitentiaires… La multinationale française, fondée en 1966, emploie 380 000 personnes et a réalisé en 2009-2010 15,3 milliards d’euros de chiffre d’affaires consolidé. Elle se présente comme le 21e employeur mondial.

Fin avril, des syndicats liés aux secteurs d’activité de Sodexo se sont réunis à São Paulo. Venus de six pays (Brésil, Etats-Unis, France, Colombie, Maroc et République dominicaine) où l’entreprise est présente, ils ont tous dénoncé les heures supplémentaires non rémunérées, le manque de moyens, notamment pour garantir la sécurité sur les lieux de travail, la précarité de l’emploi, à l’origine d’un taux de rotation important, et les pressions psychologiques exercées pour empêcher la création de sections syndicales.

Lire la suite

Afrique du Sud : Fin de la grève des rafineries, début de la grève des mines d’or

Reuters, 28 juillet 2011 :

Les grèves dans le secteur pétrolier et du raffinage en Afrique du Sud ont pris fin jeudi, alors même qu’un autre mouvement social commençait à toucher les mines d’or, ce qui pourrait accentuer encore la hausse du métal jaune.

Les organisations syndicales représentatives du secteur pétrolier et du raffinage, qui demandaient une hausse de 9,5% des salaires, sont parvenues à un accord avec les employeurs, qui ont proposé 8% de hausse, ont fait savoir les médiateurs du conflit.

Lire la suite

Le Samu Social de Lyon sera en grève mardi

Lyon Mag, 28 juillet 2011 :

Aucune maraude ne sera effectuée ce jour-là, et les signalements transmis par le 115 ne seront pas assurés.

Les professionnels de l’urgence sociale entendent dénoncer la politique budgétaire du gouvernement et veulent alarmer les pouvoirs publics sur la situation dans les grandes villes. Selon eux, plus d’une centaine de personnes restent chaque soir sans solution de logements à Lyon, dont des familles avec enfants. Le Samu Social regrette la fermeture des places d’hébergements d’urgence.

Israël : la protestation s’étend à Netanya

Guysen News, 28 juillet 2011 :

Des villes de tentes commencent à s’élever à travers tout le pays et des milliers de personnes protestent désormais dans les rues contre la hausse des prix du logement et la passivité du gouvernement.

Blocage de rue à Tel Aviv le 25 juillet

La centrale syndicale nationale, la Histadrout, s’est jointe aux protestataires le 27 juillet et somme le gouvernement de mettre en place, des négociations, et de fournir de véritables solutions, à la crise du logement, faute de quoi, de nouvelle protestations, sont à attendre.

Ce qui a d’abord commencé comme une petite protestation d’étudiants à Tel Aviv a rapidement pris de l’ampleur et s’est métamorphosée en un mouvement national avec des gens de tout âge et de tout niveau social.

Lire la suite

Précarité des salariés du Samu Social

L’Humanité, 28 juillet 2011 :

Confrontés à gérer l’urgence et la misère, les employés du Samu social sont eux-mêmes concernés par la précarité.

La dégradation des conditions de vie des Français, les salariés du Samu social de Paris (SSP) la subissent de plein fouet. Le désengagement financier de l’État également. Les coupes claires annoncées entravent le fonctionnement du 115.

« Le dispositif d’urgence est saturé, les crédits bloqués, cela ne nous permet plus de mettre à l’abri des personnes en grande précarité », explique Maeva Espinas, salariée au pôle familles. « Il faut sortir du cliché de l’homme seul alcoolisé, nous rencontrons de plus en plus de familles, raconte Maria, éducatrice en maraude.

Lire la suite

Chez Air France, les mécaniciens aussi sont en grève

Voilà un mois et demi qu’une partie des mécaniciens d’Air France est en grève, ce qui entraîne des retards de vols. Les pilotes, eux, maintiennent leur préavis pour ce week-end et surtout le prochain.

Chez Air France, une grève peut en cacher une autre. Le conflit avec les hôtesses et les stewards à peine désamorcé, voilà la compagnie (qui annonce aujourd’hui une perte de 197 M€ au 1er trimestre de son exercice) confrontée à une autre grève, qui, celle-là, s’enlise.

Déjà sept semaines qu’une partie de ses 4 000 mécaniciens débraie.

Quelques informations sur les protestations en Israël

Le mouvement de protestation contre la hausse des prix et en particulier pour l’accès au logement qui se développe en Israël, avec des dizaines de milliers de protestataires, est le plus fort mouvement de protestation sociale depuis la création d’Israël. Sur son site, le Parti Communiste d’Israël diffuse de nombreuses informations en hébreux, en arabe et en anglais sur la mobilisation actuelle.

23 juillet à Tel Aviv

Concernant la manifestation du 23 juillet, manifestation qui a rassemblé des dizaines de milliers de personnes à Tel Aviv, pour dénoncer les prix des logements, des milliers de manifestants ont ensuite bloqué les rues Kaplan, Ibn Gvirol et Dizzengoff au centre de Tel Aviv. La police montée est intervenue et des affrontements ont opposés les manifestants et les forces de répression. 43 manifestants ont été arrêtés. La police a utilisé des grenades lacrymogènes et des fumigènes pour disperser les manifestants.

Lire la suite

Vidéos : protestations contre la vie chère en Israël

Quelques vidéos sur les protestations en Israël contre la vie chère et la hausse des prix, en particulier la manifestation du samedi 23 juillet où des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans les rues de Tel Aviv contre les prix du logement.

Reportage sur la manifestation du 23 juillet (en anglais). Principal slogan : Révolution !

Vidéos de la manifestation du 23 juillet :

Lire la suite

Les grèves continuent en Afrique du Sud

Xinhuanet, 28 juillet 2011 :

Aucune des différentes grèves en cours en Afrique du Sud n’a pris fin mercredi, a rapporté le journal Business Day à Johannesburg.

Des milliers d’employés de l’industrie sud-africaine de la chimie, du carburant, du papier, de la pulpe et de secteurs connexes ont arrêté le travail depuis le 11 juillet.

Mercredi, des employés de ce secteur ont défilé à Rosebank à Johannesburg. Business Day précise que cette poursuite de la grève a lieu en dépit des déclarations de la Commission sud-africaine pour la Conciliation, la Médiation et l’Arbitrage (CCMA), qui a déclaré mercredi que les employés en grève du secteur pétrolier discutaient actuellement d’une offre salariale révisée avec les responsables syndicaux.

Lire la suite