Archives quotidiennes : 25/07/2011

Gabon : Grace à la Certification Forestière, on peut mieux syndiquer les travailleurs à TGI

http://www.bwint.org, 23/07.

Les syndicats du bois du Bassin du Congo (Cameroun, R D Congo et Gabon) se sont retrouvés à Libreville du 18 au 20 juillet pour renforcer leurs capacité sur comment utiliser la Certification Forestière comme instrument pour améliorer les conditions de vie et de travail dans le secteur du bois. Cette activité qui rentre dans le cadre du projet franco-belge a regroupé 20 délégués du personnel et responsables syndicaux. 

Lire la suite

À Carrefour, près de trente hôtes de caisses ont fait grève

Hier matin, à l’hypermarché Carrefour à Maubeuge, une partie des caissiers s’est mobilisée pour dénoncer …

…leur condition de travail et surtout le non respect de la ligne bleue. Dans tous les magasins, une ligne bleue est disposée au sol à quelques mètres des caisses. Si des clients sont derrière, Carrefour s’engage à ouvrir d’autres caisses pour réduire le temps d’attente. Mais depuis deux semaines, les renforts au Carrefour Maubeuge ne seraient pas envoyés. Les hôtes de caisses en subissent les conséquences. « Les gens sont énervés, ils vont même jusqu’à nous insulter».

Un climat de tension qu’« on ne peut plus supporter », déclare une caissière. Pour Franck Dumser, délégué CFDT, « c’est inacceptable, on n’a pas eu l’aide en caisse que prévoit la ligne bleue. » Autre revendication : des pauses en milieu de journée de travail plutôt qu’à la fin.

Hier, quasiment autant de caisses ont fonctionné qu’à l’habitude. Des salariés qui travaillent à la poissonnerie ou à la mise en rayon ont été réquisitionnés. Les clients ont été compréhensifs et patients. Cependant le mouvement risque de continuer au moins la semaine prochaine : pas d’autres journées de grève prévues, « on ne peut pas se le permettre financièrement », mais des heures de débrayages.

La Voix du Nord, dimanche 24.07.2011

Algérie : Les travailleurs communaux en grève dès mardi

Les services des assemblées communales seront paralysées pour les trois derniers jours de la semaine.

Mauvaise nouvelle pour les nouveaux bacheliers qui effectuent actuellement leurs inscriptions universitaires. Les services communaux seront encore une fois paralysés à partir de mardi prochain. La Fédération nationale des fonctionnaires du secteur des communes (FNFC), affiliée au Snapap, vient d’appeler à un mouvement de grève pour trois jours, à partir de mardi. L’objectif ? La promulgation du statut particulier des communaux.

Grève à l’échelle nationale donc à partir du 26 juillet prochain. Ceux qui souhaitent établir quelque papier ont  tout intérêt à se précipiter au niveau des guichets des municipalités avant mardi. La FNFC ne compte pas en rester à ce coup de colère si les autorités ne répondent pas favorablement à ses revendications. Un délai est fixé, soit la fin du mois, pour la promulgation du statut et du régime indemnitaire des fonctionnaires du secteur. Dans le cas contraire, un autre mouvement de grève de plus grande ampleur est prévu pour la rentrée de septembre. A ce titre, la FNFC promet d’ailleurs de paralyser tous les services des assemblées populaires communales.

Par Le Matin DZ | 24/07/2011 14:15:00

Grève massive en vue dans les mines de charbon sud-africaines

Les mineurs des houillères sud-africaines sont sur le point d’entamer dimanche une grève qui pourrait durement affecter l’économie du pays en raison d’un désaccord salarial persistant.

Les quelque 150.000 mineurs réclament une hausse de salaire de 14%, environ trois fois le taux d’inflation (5%). La Chambre des mines, qui négocie au nom de plusieurs employeurs, leur propose pour l’instant entre 7 et 8,5%, selon Lesiba Seshoka, porte-parole de l’Union nationale des mineurs, un puissant syndicat.

Aucune discussion n’est en cours pour empêcher ce qui pourrait être le plus grand mouvement social de la « saison des grèves », la période traditionnellement consacrée aux négociations salariales en Afrique du Sud.

La grève fait peser une menace sérieuse sur les exportations de charbon, mais surtout sur la production d’électricité du pays, qui dépend en grande partie du charbon.

Les centrales électriques ne disposeraient que de cinq à six semaines de réserves.

Les Echos, 24/07 | 17:39

Le Secrétaire général de la CGTM appelle les travailleurs de Zouerate à se mobiliser massivement pour la grève nationale du 26 juillet courant

Au cours d’un rassemblement tenu le vendredi 22 juillet courant, dans le siège de la Coordination Régionale de la CGTM à Zouerate, le Secrétaire Général, Abdallahi Ould Mohamed Dit NAHAH, a fustigé la répression des travailleurs « Journaliers » par des éléments de la garde nationale, le harcèlement continu exercé à l’encontre des adhérents de la centrale par les autorités administratives de la ville, l’intrusion illégale des forces de sécurité dans le siège régional de la CGTM dans la citée minière et l’arrestation de syndicalistes.

Il a révélé que la CGTM a déposé une plainte contre le gouvernement mauritanien auprès du Bureau International du Travail au sujet de ces violations massives des libertés syndicales.

Ces mots du Secrétaire Général de la CGTM, ont été prononcés au cours d’un grand rassemblement qui a eu lieu au siège de la coordination régionale de la CGTM à Zouerate après le refus des autorités administratives de lui accorder l’autorisation d’organiser un meeting à la place publique en violation de la liberté de manifester et de se réunir garanties par la Constitution du pays.

Lire la suite

La « marche des salopes » atteint l’Islande.

REYKJAVIK, ENVOYÉE SPÉCIALE – Elles en avaient assez d’entendre blâmer la victime etexcuser le violeur. Leur message est simple : « Peu importe la robe ou la mini-jupe, le viol n’est jamais excusable. » La « SlutWalk » (« marche des salopes ») a atteint Reykjavik, samedi 23 juillet, et connu un succès inespéré : 2 000 participants environ, ce qui, ramené à la population de l’Islande (320 000 habitants) n’est pas rien.

C’est à Toronto, au Canada, que le mouvement a démarré, en avril. Lors d’un exposé sur la sécurité, un officier de police déclare aux étudiants d’une école de droit : « Les femmes ne doivent pas s’habiller comme des salopes si elles veulentéviter de subir des violences. » Des propos qui provoquent aussitôt un tollé un peu partout dans le monde. Du Canada à l’Inde, en passant par les Etats-Unis, la Grande-Bretagne et l’Australie, des groupes de « salopes » ripostent en organisant des marches de protestation et de sensibilisation. Lire la suite

AMIENS Goodyear relance son plan social : 817 emplois menacés

Lors du comité central d’entreprise, ce mercredi, Goodyear a présenté son nouveau plan social. Comme les fois précédentes, l’entreprise souhaite céder le secteur agraire au groupe Titan et cesser l’activité tourisme à Amiens Nord. Seuls 573 postes seront conservés, tandis 817 emplois doivent être supprimés.

La CGT du site Amiens Nord a annoncé sa volonté de lancer de nouvelles procédures pour stopper le processus. Le syndicat avait réussi avec succès ses précédentes opérations en faisant suspendre par la justice les précédents plans sociaux en octobre 2009, janvier 2010 et février 2011.

Dans le même temps, la préfecture de Picardie compte organiser une table ronde entre les représentants syndicaux de l’usine et les dirigeants du groupe Titan. Ces derniers pourront exposer dans le détail leur démarche et leurs objectifs, tandis que les salariés obtiendront un supplément d’information.

Courrier Picard, mercredi 20 juillet 2011, mis à jour à 20h27