Colère populaire au Malawi

AFP, 20 juillet 2011 :

Deux maisons de policiers et deux voitures officielles ont été brûlés mercredi matin à Lilongwe, la capitale administrative du Malawi, au cours d’une manifestation non autorisée contre le gouvernement, a rapporté un témoin à l’AFP.

Un magasin appartenant à un député du parti au pouvoir a également été pillé, a indiqué par téléphone le même témoin, Mike Chipalasa, membre de la Commission des Droits de l’Homme du Malawi, un organe officiel.

La situation est très tendue, a-t-il expliqué, Il y a des affrontements entre police et manifestants. La police tire des gaz lacrymogènes, et les manifestants ont répliqué en brûlant deux maisons de policiers et deux voitures du gouvernement.

D’autres manifestants en colère ont vandalisé le magasin du député Adams Vinandi, a poursuivi M. Chipalasa.

Un groupe d’assocations et de mouvements anti-gouvernementaux avait convoqué une grande manifestation pour ce mercredi, afin de tirer le signal d’alarme sur la situation économique et démocratique du Malawi. Une autre formation, pro-gouvernementale, avait également déposé une demande pour organiser une contre-manifestation au même moment. Craignant des affrontements, la justice a interdit les deux défilés, provoquant la colère des manifestants.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s