Archives quotidiennes : 08/07/2011

Madrid : Résistance face à la chasse aux sans-papiers

Le 5 juillet 2011 à Madrid (Espagne), la population du quartier de Lavapiés repousse la police venue vers une rafle pour arrêter des travailleuses et travailleurs immigré(e)s sans-papiers. Les flics finissent par quitter les lieux face au nombre et à la détermination des habitant(e)s.

Le Caire : Des milliers de manifestants Place Tahir

Jeune Afrique, 8 juillet 2011 :

Égypte : concrétiser la révolution. Des milliers d’Egyptiens étaient rassemblés vendredi matin sur la désormais célèbre place Al-Tahrir, dans le centre du Caire, pour protester contre les nombreux faux-pas du Conseil suprême des forces armées, qui dirige actuellement le pays. Et la liste est longue : tests de virginité pratiqués sur les manifestantes, répressions violentes des sit-in, lenteur dans le jugement des cadres de l’ancien régime…

Un homme cristallise le mécontentement des foules : le maréchal Tantawy, le chef du conseil suprême. « Nous n’avons pas vu de changement. Nous avons renversé Moubarak, mais nous avons un maréchal à la place » pouvait-on lire place Tahrir.

Lire la suite

Nouvelle journée de mobilisation en Syrie

Euronews, 8 juillet 2011 :

La mobilisation a encore été très forte ce vendredi en particulier dans la ville symbole de Hama. Selon la ligue syrienne des droits de l’homme, plus de 450 000 personnes ont manifesté. (…)

Ce vendredi, les forces de l’ordre ont à nouveau ouvert le feu sur les manifestants tuant au moins 8 personnes notamment à Homs dans le centre, à Damas et dans la localité de Dmeir. Des dizaines d’autres ont aussi été blessées.

Selon les ONG, plus de 1300 civils sont morts depuis la début de la révolte le 15 mars dernier.

Grève des travailleurs du Canal de Suez

Les travailleurs du Canal de Suez (Egypte) sont en grève depuis trois semaines pour de meilleurs salaires et de meilleures conditions de travail.

Reportage d’Ahram, en arabe sous-titré en anglais :

Comté de Shropshire : Licenciés puis réembauchés moins chers

L’Express, 8 juillet 2011 :

En Angleterre, les autorités d’un comté entendent faire des économies. Les 6500 fonctionnaires locaux seront licenciés et réembauchés avec une baisse de 5,4% de leur salaire.

Sale temps pour les fonctionnaires. Le comté rural du Shropshire, situé à l’ouest de Birmingham, a décidé de licencier 6500 agents d’un seul coup. Et de les réembaucher dans la foulée… mais 5,4% moins cher. e tour de passe-passe contractuel prendra effet le 1er octobre 2011.

Lire la suite

Monoprix cède sous la pression

L’Humanité, 8 juillet 2011 :

La mobilisation a payé. Un employé de Monoprix était menacé de licenciement pour avoir tenté de sortir six melons et deux salades qu’il avait récupéré de la poubelle du magasin. La CGT Monoprix a annoncé ce vendredi midi que la direction du magasin Canebière à Marseille avait renoncé à sa sanction.

« La mobilisation des salariés avec toute la CGT, l’importante médiatisation de cette procédure honteuse, les réactions très nombreuses de solidarité venues de partout en France auront permis de sauver l’emploi de notre collègue et de lui rendre justice et dignité », relève le communiqué de la CGT.

Lire la suite

Nancy : Répression anti-sydicale chez Raflatac

L’Est Républicain, 8 juillet 2011 :

LE MOTIF DU LICENCIEMENT, ce qui est rarissime, est directement lié à des faits de grève. Daniel Crugnola, secrétaire CGT du comité d’entreprise de Raflatac, a eu six minutes et demie pour l’apprendre. C’est le temps qu’a duré « l’entrevue préalable en vue d’un licenciement », hier matin.

Le syndicaliste, un des leaders de la grève de cinq semaines à la papeterie de Pompey, est allé à 9 h au rendez-vous donné, accompagné du délégué syndical CGT Thierry Cano, tandis que, devant l’usine, l’équipe du matin, renforcée de soutiens extérieurs faisait une démonstration de force, toutefois sans bloquer l’usine, mais en en arrêtant la production.

Lire la suite

Mexique : Mort d’un autre travailleur dans une mine de Grupo Peñoles

Fédération Internationale des Travailleurs de la Métallurgie, 7 juillet 2011 :

Le mineur Roberto Arellano a trouvé la mort le 30 juin à la mine de La Cienega, à Durango, Mexique. La FIOM et l’ICEM se joignent à leur affilié mexicain, Sindicato Nacional de Trabajadores Mineros, Metalúrgicos y Similares de la República Mexicana (SNTMMSRM) pour exiger l’adoption de lois qui pénaliseraient les employeurs qui font preuve de négligence criminelle.

MEXIQUE : Un jour seulement après la mort d’un autre mineur, Marcos Castorena Reza, le 29 juin à la mine de Grupo Peñoles à Fresnillo, Zacatecas, un autre accident mortel est maintenant survenu dans sa mine de La Cienega, Durango, en raison de la négligence de l’entreprise. La dernière victime est Roberto Arellano, de Fresnillo, qui travaillait à l’entreprise de construction Valente Flores, un sous-traitant de Grupo Peñoles.

Lire la suite

Algérie : Féminisme ou illusion ?

Article d’une camarade d’Algérie publié dans « Communisme-Ouvrier n°11 » (juillet 2011) :

Le féminisme algérien a bel et bien existé pendant les premiers temps de la transition au multipartisme. Plusieurs associations féministes, notamment dans les milieux de gauche, osaient demander l’abolition du code de la famille et organiser des marches et des sit-in à Alger.

Mais l’islamisme a pris le dessus. L’impact de l’islamisme pendant la décennie noire fut plus fort. La question des femmes ou la place que la femme doit avoir dans la société algérienne relève beaucoup plus de l’ordre moral que d’autre chose.

Lire la suite

Bouches-du-Rhône : Les facteurs de Velaux en lutte

20 Minutes, 8 juillet 2011 :

Les facteurs de Velaux voient rouge. En grève depuis 19 jours, ils s’opposent au plan de réorganisation, voulu par leur direction. « Ce qui va changer, c’est le lieu où les facteurs prendront leur service », explique la direction. Désormais, ils doivent se rendre sur la plateforme de Rognac où se trouve le centre courrier.

« Avant on allait sur le site de Velaux mais il a fermé. Les facteurs devront parcourir 8 km pour aller chercher le courrier à Rognac, puis repartir à Velaux pour le distribuer. Cela se ressentira sur notre mission de service public », insiste Jean-Luc Botella, secrétaire général CGT Poste. « La nouvelle organisation ne change rien pour les usagers », réagit la direction. Hier, le collectif de Velaux, Coudoux et Ventabren, a remis, à la sous-préfecture d’Aix-en-Provence, les résultats d’une votation citoyenne ayant recueilli 3 300 « électeurs », s’exprimant pour « le maintien des facteurs et de leur bureau de poste dans leur commune », indique le syndicaliste.