Archives quotidiennes : 07/07/2011

CAF 54 : Débrayage contre les menaces de licenciements

L’Est Républicain, 7 juillet 2011 :

« Nous ne sommes pas fonctionnaires, nous dépendons d’un statut privé pour une mission de service public ». D’emblée, les représentants de l’intersyndicale (CGT, CFDT, FO) de la Caisse d’allocations familiales 54 tiennent à le dire, et la précision a de l’importance. Car c’est ce « statut » qui autorise « un licenciement pour insuffisance professionnelle ». Ce licenciement, c’est l’Épée de Damoclès tendue au-dessus de quatre techniciens conseils, salariés en CDI depuis deux ans et qui rencontrent demain leur directrice.

Pour contester cette procédure de licenciement, environ la moitié des salariés de la CAF 54 (145 agents grévistes soit 56 %) s’est mise en grève durant une heure ce matin, et envisage de la reconduire, chaque jour.

Après l’entretien préalable de demain, la décision finale devrait tomber en milieu de semaine prochaine.

Ambazac : Préavis de grève au foyer de vie Gilbert-Ballet

Le Populaire, 7 juillet 2011 :

Un préavis de grève est déposé pour la journée du dimanche 10 juillet, de 0 heure à 24 heures au foyer de vie Gilbert-Ballet à Ambazac (Haute-Vienne).

Les syndicats FSU et CGT précisent que cette grève est reconductible. Ils veulent alerter sur les conditions de travail « de plus en plus pesantes pour le personnel ».

Lire la suite

Tunisie : Grève sur la plate-forme pétrolière de « Oued Zar »

Maghreb Emergent, 7 juillet 2011 :

La vague de protestation et de grève a touché le gouvernorat de Tataouine, situé au cœur profond du Sahara tunisien, avec l’entrée en grève des techniciens de la société ENI Tunisie, implantée à « Oued Zar », pour la deuxième journée de suite, sans pour autant arrêter la production.

Les grévistes revendiquent, tout particulièrement l’amélioration des conditions de travail et leur titularisation.

Lire la suite

Nancy : un salarié de Raflatac licencié pour faits de grève

L’Est Républicain, 7 juillet 2011 :

Le motif du licenciement, ce qui est rarissime, est directement lié à des faits de grève. Daniel Crugnola, secrétaire CGT du Comité d’Entreprise de Raflatac a eu six minutes trente pour l’apprendre. C’est le temps qu’a duré « l’entrevue préalable en vue d’un licenciement », hier matin.

Le syndicaliste, un des leaders de la grève de cinq semaines à la papeterie de Pompey est allé à neuf heures au rendez-vous donné, accompagné du délégué syndical CGT Thierry Cano, tandis que devant l’usine, l’équipe du matin, renforcée de soutiens extérieurs faisait une démonstration de force, toutefois sans bloquer l’usine, mais en en arrêtant la production.

Lire la suite

Monoprix Marseille : Menacé de licenciement pour des fruits récupérés dans la poubelle

La Provence, 7 juillet 2011 :

Un employé de Monoprix a été mis à pied pour avoir emporté des melons et des salades jetés.

Il n’a toujours rien dit à sa femme et à ses six enfants. Depuis lundi, le jour du début de sa mise à pied à titre conservatoire, le petit homme de 59 ans au dos courbé continue à venir tôt le matin devant le Monoprix du bas de la Canebière. L’enseigne pour laquelle il travaille depuis huit ans. Sauf qu’il contourne le magasin, se pose dans le café d’en face, parfois sur le trottoir, et attend longuement. L’air triste. Que la journée se passe. Avant de finalement rentrer chez lui, en début de soirée, comme s’il venait d’accomplir ses classiques huit heures de travail. « J’ai honte de ce qui m’arrive et je n’ai pas envie d’en parler à mon épouse. Si elle sait ça, elle va tomber dans les pommes », se justifie Kader d’une petite voix embarrassée, le regard dans les chaussures.

Lire la suite

De Londres à Athènes, un même combat contre l’austérité

Editorial de « Communisme-ouvrier n°11 » (juillet 2011) :

Les 28 et 29 juin, les travailleuses et travailleurs de Grèce observaient une grève générale pour combattre les nouvelles mesures d’austérité que veut imposer le gouvernement « socialiste ». Le 30, ce sont les travailleuses et travailleurs britanniques de la fonction publique qui se sont massivement mobilisés contre le recul de l’âge de la retraite de 60 à 66 ans et de nouvelles mesures d’austérité. Ailleurs en Europe aussi, on observe des mouvements de protestation. Ainsi, le 30 juin par exemple, des dizaines de milliers de travailleurs ont manifesté à Varsovie pour des hausses de salaire. En Espagne, si la Puerta del Sol n’est plus occupée, des manifestants sont partis de plusieurs villes et villages du pays pour marcher vers Madrid où une grande manifestation doit avoir lieu le 24 juillet. En France, après une rentrée 2010 marquée par une lutte massive contre la casse des retraites, les grèves se multiplient dans bien des entreprises pour les salaires, de meilleures conditions de travail ou contre les licenciements. Selon les chiffres officiels, il y a eu au moins 777 grèves en France entre le 1er février et le 26 juin 2011.

Lire la suite

Grève au Parc national des Cévennes

Midi Libre, 7 juillet 2011 :

La récente inscription au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco n’a pas fait taire la colère qui gronde au sein du Parc national des Cévennes. Un préavis de grève a en effet été lancé pour aujourd’hui par une intersyndicale d’agents, qui manifesteront ce matin, à l’observatoire du mont Aigoual.

Les organisations syndicales dénoncent une « diminution et la restructuration du personnel, (qui) compromettent l’avenir de la charte que les communes seront appelées à signer. Le PNC compte 89 emplois permanents. Après la suppression de trois postes d’agents de terrain et d’un poste administratif fin 2010, 3,5 postes vont disparaître à échéance de trois ans. »

Lire la suite