Grande-Bretagne : Grève exceptionnelle du secteur public

France 2, 30 juin 2011 :

Des syndicats du secteur public britannique appellent à une grève nationale sans précédent sur les retraites jeudi.

Le mouvement devrait perturber de nombreux services publics, des écoles aux aéroports en passant par les douanes et les gares.

Les quatre syndicats qui appellent à la grève, trois syndicats d’enseignants et un syndicat de la fonction publique d’Etat, comptent mobiliser environ 600.000 salariés.

Environ 85% des écoles, collèges et lycées en Angleterre et au Pays de Galles pourraient être touchés, selon des estimations. Crèches, universités, tribunaux, bâtiments gouvernementaux et centres pour l’emploi sont également affectés.

« On n’a jamais appelé à une grève nationale avant », en 127 ans d’existence, a souligné une porte-parole de l’ATL (l’Association des professeurs et enseignants du supérieur).

Le principal syndicat de la fonction publique, Unison, a décidé de ne pas se joindre au mouvement. Il préfère attendre le résultat des négociations en juillet. « Si le gouvernement n’avance pas, on se dirige vers une grève à l’automne », a toutefois mis en garde mardi une porte-parole du syndicat. Le secrétaire général d’Unison, Dave Prentis, promet alors le mouvement « le plus important depuis la grève générale » de 1926.

Le projet de réforme des retraites, toujours en discussion, contraindra les fonctionnaires « à cotiser plus, travailler plus longtemps et recevoir mois une fois à la retraite », selon les syndicats.

Les retraites ne seraient plus calculées sur les derniers traitements mais sur le traitement moyen sur toute la carrière. Le taux de cotisation augmenterait et l’âge de départ à la retraite serait repoussé à 66 ans en 2020, contre 60 ans pour la plupart des enseignants.

La réforme est « essentielle » à cause du vieillissement de la population, sinon « le système des retraites risque de s’effondrer », a mardi le Premier ministre David Cameron.

Elle s’inscrit dans une politique de rigueur drastique décrétée par son gouvernement pour éliminer la quasi totalité du déficit public à l’horizon 2015. Elle s’ajoute au gel des salaires et à la suppression de 330.000 postes dans la fonction publique d’ici à 2015.

Les syndicats ont prévu manifestations, piquets de grève et pique-niques.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s