Archives quotidiennes : 13/06/2011

Salvador : Liberté pour le syndicaliste Atilio Jaimes Pérez

LabourStart :

Le Centre d’études et de soutien sociales à El Salvador (CEAL) rapporte que Atilio Jaimes Pérez, secrétaire général de SELSA, le syndicat d’entreprise à Lido, SA, a été emprisonné sous de faux prétextes, en représailles à son rôle dans l’organisation d’une grève.Une action urgente est nécessaire pour le libérer.

À 15 heures le mercredi 8 Juin 2011, alors que les travailleurs de l’entreprise Lido exerçaient pacifiquement leur droit de grève à l’usine du boulevard del Ejercito à Soyopango, El Salvador, la direction de Lido a réagi par une basse manœuvre en faisant faussement accuser Pérez de prétendues menaces de mort par un cadre, Heriberto Bales.

Lire la suite

Publicités

Postes Canada : Grève dans une dizaine de villes

Radio Canada, 12 juin 2011 :

C’est toujours l’impasse entre le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) et la direction de Postes Canada. La grève tournante des employés de la société de la Couronne se poursuit lundi dans une dizaine de villes et de régions canadiennes :

-Nanaimo (Colombie-Britannique, depuis 22 h, heure locale, dimanche)
– Regina (Saskatchewan)
– Windsor (Ontario)
– Niagara Falls (Ontario)
– Cornwall (Ontario)
– Mauricie (Québec)
– Sherbrooke (Québec)
– Fredericton (Nouveau-Brunswick)
– Breton (Sydney, North Sydney, Sydney Mines, New Waterford et Glace Bay, en Nouvelle-Écosse)
-Corner Brook (Terre-Neuve-et-Labrador)

Lire la suite

Salaires : La colère gagne aussi les salarié(e)s des PME

Sud Ouest, 12 juin 2011 :

«Quand les salariés ont souhaité se mettre en grève, je les ai prévenus : « Il va falloir tenir au moins dix jours. » En fait, ça a duré quatorze jours, et on a fini par gagner. » Olivier Magique, responsable CGT du site Onet de Châteaubernard (Charente), a été l’un des acteurs majeurs d’un des conflits sociaux les plus symboliques de l’hiver. Il s’est déroulé dans le monde de la sous-traitance de la grande verrerie Saint-Gobain-Verallia de l’agglomération cognaçaise.

C’est une pratique courante dans les grands groupes, où les salariés directs sont souvent correctement payés : des tâches peu qualifiées sont externalisées à des entreprises fréquemment présentes sur le site même et qui pratiquent des salaires beaucoup plus bas.

Lire la suite