Archives quotidiennes : 12/06/2011

Forte présence policière et affrontements à Téhéran

Révolution en Iran, 12 juin 2011 :

Selon les informations provenant de Téhéran, aujourd’hui, dimanche 12 juin, anniversaire des premières manifestations de masse suite à la réelection en 2009 de Ahmadinejad, d’intenses forces de police étaient déployées dans les rues de Téhéran. Ainsi, l’Université de Téhéran a été fermée par les forces de sécurité pour empêcher tout rassemblement d’étudiant(e)s. On rapporte également que le parc Daneshjoo ou la place Vali Asr par exemple, étaient pleins de policiers en civil et de forces de répression.

Des rassemblements ont malgré tout eu lieu, rassemblements qui se sont rapidement transformés en affrontements avec les forces de répression du régime. On signale ainsi des affrontements autour de la Place Vali Asr (où on comptait une vingtaine d’arrestations en fin d’après-midi) et du parc Saii, des rassemblements autour des principaux bureaux des chaînes de radio et de télé du régime, et on signale aussi qu’à deux reprises des bruits de coups de feu ont été entendus vers la Place Tajrish

Publicités

Tchéquie : Appel à la grève dans les transports et menaces gouvernementales

Alors que les syndicats tchèques appellent à la grève lundi contre les nouvelles mesures d’austérité et la remise en cause des droits à la retraite, le journal Ceskè Noviny indiquait le 11 juin que le gouvernement avait fait interdire la grève et menace de « faire payer les dommages » dus à la grève. Comme il y a peu en France, où le gouvernement avait menacé de prison les ouvriers des raffineries en grève, comme en Grande-Bretagne et dans de nombreux pays, les gouvernements appliquent des politiques anti-ouvrières tout en remettant en cause la seule arme des travailleuses et des travailleurs pour s’y opposer et défendre leurs droits, la grève.

AFP, 10 juin 2011 :

Les syndicats tchèques ont annoncé vendredi une grève dans les transports publics à travers tout le pays à partir de lundi matin, en signe de protestation contre les réformes envisagées par le gouvernement, notamment celle du système des retraites.

Lire la suite

Russie : Liberté pour le militant ouvrier Valentin Urusov !

LabourStart :

Valentin Urusov, militant syndical à ALROSA, la deuxième société mondiale de l’extraction de diamants, purge une peine de cinq ans d’emprisonnement suite à une procédure judiciaire truquée. Son vrai « crime » : faire adhérer plus d’un millier de ses collègues dans la ville isolée de Udachnyi en Yakoutie à un syndicat pour protester contre les bas salaires et les conditions de travail inhumaines. En 2008, Urusov a mené la première action industrielle des mineurs de diamant en Russie.

Valentin Urusov a été arrêté chez lui, conduit dans la taïga (forêt), roué de coups et menacé de mort puis contraint à signer une confession selon laquelle il était en possession de stupéfiants. Dans le procès qui s’ensuivit, Urusov a été reconnu coupable et condamné à six ans de prison. Malgré le fait que la cour d’appel a infirmé la condamnation et l’agent de police qui a supervisé son arrestation a plus tard été accusé d’abus de pouvoir et de fraude, le tribunal de première instance de Yakoutie a renouvelé son jugement, consentant seulement à réduire sa peine à cinq ans.

Lire la suite

Iran : Halte à l’interdiction et au harcèlement des syndicats indépendants

Amnesty International, 10 juin 2011 :

En Iran, les syndicalistes indépendants sont incarcérés parce qu’ils défendent les droits des travailleurs et les organismes indépendants de travailleurs se heurtent à des mesures de répression, a déclaré Amnesty International vendredi 10 juin. L’organisation engage les autorités iraniennes à respecter les libertés sociales et économiques élémentaires.

En Iran, les syndicalistes indépendants sont incarcérés parce qu’ils défendent les droits des travailleurs et les organismes indépendants de travailleurs se heurtent à des mesures de répression, a déclaré Amnesty International vendredi 10 juin. L’organisation engage les autorités iraniennes à respecter les libertés sociales et économiques élémentaires.

Le rapport qu’elle publie vendredi 10 juin sous le titre Determined to Live in Dignity: Iranian Trade Unionists Struggle for Rights révèle les mauvais traitements infligés aux syndicalistes indépendants qui luttent en faveur des droits des travailleurs dans un contexte de répression systématique en Iran.

Lire la suite

A propos de l’affaire DSK

Article paru dans « Communisme-Ouvrier n°10« , bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Tout, ou presque, a été écrit, sur l’affaire Dominique Strauss- Kahn, y compris les plus vulgaires insanités. En témoignant de son soutien à Strauss-Kahn, la classe politique a fait preuve du plus grand cynisme. Sans se prononcer sur le fond, puisque c’est à la justice américaine de le faire, on retiendra surtout les apitoiements sur l’accusé qui est riche, mâle et blanc, et le torrent de haine sur la plaignante, ouvrière, femme et noire. L’affaire révèle les préjugés machistes de la classe politique et des journalistes, toutes les représentations dangereusement erronées sur le viol. Malgré des avancées gagnées par des décennies de luttes féministes, le viol reste un tabou. On continue de chercher la culpabilité fautive de la victime et de minimiser la responsabilité de l’agresseur.

Ce procès a une évidente valeur symbolique, comme une métaphore du monde actuel. Une affaire comme celle-là ne peut se produire que dans un contexte social donné. Elle a lieu dans un monde où un homme riche et puissant peut croire qu’il est au dessus des lois ; dans un monde où le viol d’une ouvrière peut être assimilé à un « troussage de domestique » par un représentant de la classe dominante ; dans un monde occidental où l’égalité hommes femmes, arrachée de haute lutte, n’existe que dans les lois, alors que les inégalités les plus criantes continues de régner dans les faits ; dans une société où le témoignage de la femme violée reste systématiquement mis en doute.

Lire la suite

Norvège : Appel à la solidarité avec une travailleuse de DHL

Fédération Internationale des Transport, 9 juin 2011 :

L’ITF appelle ses affiliés à exprimer leur solidarité avec une travailleuse de DHL licenciée par la direction locale du groupe en Norvège.

Monica Nkechi Okpe, représentante syndicale et secrétaire de branche du Oslo Transport Workers’ Union, affilié à l’ITF, sur le site norvégien de cette multinationale des services de livraison, a été licenciée le 6 mai. La société a motivé son licenciement par des « absences injustifiées ». Le syndicat pense au contraire que les raisons de son licenciement ont été fabriquées de toutes pièces par la direction locale pour se débarrasser d’une militante syndicale très active.

Lire la suite

Essonne : Grève et occupation chez AF Interlog

Le Parisien, 12 juin 2011 :

Depuis mercredi, les salariés de l’entreprise de palettes AF Interlog à Bondoufle (Essonne) sont en grève.

Ce week-end, ils occupent, de jour comme de nuit, leur entrepôt. Après huit ans de gel des salaires, ils réclament notamment 200 € d’augmentation par mois et l’amélioration de leurs conditions de travail. Hier, la direction du site n’était pas joignable.